Mon compte Devenir membre Newsletters

Patrons mécènes ou philanthropes, ils ont créé leur fondation

Publié le par

Leur goût pour l'art, leur sens du partage, leurs valeurs... conduisent des dirigeants de PME à mettre en place des fondations d'entreprise. Comment fonctionnent ces dernières? Explications.

«J'aime, j'aime pas». Dans quelques mois, les habitants d'une petite commune de 5 000 habitants, dont le nom est encore secret, seront invités à donner leur avis sur les oeuvres d'artistes exposées dans une salle de leur village. A l'initiative de cette opération se trouve la fondation Plage pour l'art. Créée en 2007 sous l'impulsion d'Yves de Laromiguière, p-dg de Plage SA, cette fondation d'entreprise s'est donné deux axes de travail majeurs: démocratiser l'accès à l'art et faire émerger de nouveaux artistes. Le dirigeant de cette fabrique de stickers muraux a toujours acheté des oeuvres d'art: «Je possède un oeil assez vif pour détecter des artistes qui ont une forte personnalité», estime-t-il. Au point de lancer une fondation d'entreprise. Yves de Laromiguière n'est pas un cas isolé. On dénombre aujourd'hui, en France, plus de 340 fondations d'entreprise, dont environ 10% sont issues de PME. Forme la plus aboutie du mécénat, la fondation d'entreprise, créée par la loi du 4 juillet 1990, a pour vocation la réalisation d'une oeuvre d'intérêt général ayant un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel... Bref, une opération à but non lucratif. «La naissance d'une fondation est salutaire pour l'entreprise, analyse Marianne Eshet, déléguée générale de l'Association pour le développement du mécénat industriel et commercial (Admical). A l'heure où les salariés sont en quête de sens et les entreprises à la recherche d'une identité, les fondations permettent de mettre en cohérence leurs valeurs avec leurs métiers.» Le temps de gestation d'une fondation? Entre trois et neuf mois, selon les cas et la disponibilité du dirigeant. Après avoir défini les statuts et les axes d'intervention de la fondation, le p-dg constitue une équipe et recrute des personnes externes qui en assurent la gestion, mais aussi des artistes, des associations à soutenir... Si, bien sûr, la dimension de l'entreprise le permet. Dans le cas d'une PME, cette gestion revient le plus souvent au dirigeant et à son assistante.

Ce tableau «sans titre» de l'artiste lilloise Bettina a été acquis par la Fondation Plage pour l'art en 2009.

Ce tableau «sans titre» de l'artiste lilloise Bettina a été acquis par la Fondation Plage pour l'art en 2009.

YVES DE LAROMIGUIERE, p-dg de Plage SA

«Avec ma fondation, je souhaite démocratiser l'accès à l'art et faire émerger de jeunes artistes.»

Créée par simple arrêté préfectoral, la fondation d'entreprise se fixe un programme d'actions pluriannuel (PAP) d'une durée minimum de cinq ans, renouvelable pour trois ou cinq ans. Le PAP doit être doté, au minimum, de 150000 Euros et fixer les axes stratégiques de la fondation (voir encadré). Pour Yves de Laromiguière, dont le PAP s'élève à 180 000 Euros, cet avantage fiscal a constitué «un encouragement significatif et intéressant, mais pas décisif». Les fondations d'entreprise disposent de deux principaux leviers d'actions. Le plus répandu est le financement - direct ou indirect - de projets. «Outre l'achat d'oeuvres d'art, nous avons financé le premier moule pour le bronze d'une jeune artiste qui expose aujourd'hui dans une galerie parisienne», illustre l'instigateur de la fondation Plage pour l'art. Un financement qui peut aussi prendre la forme d'actions de sponsoring. C'est le choix d'Antoine Labbé et de Marc Guyot, respectivement président fondateur et directeur général délégué de la société de capital investissement L-A Finances, qui ont créé la fondation L-A Finances pour l'entreprise. Cette dernière, qui aide des étudiants et lycéens défavorisés à poursuivre des études supérieures a, par exemple, sponsorisé le campus d'été 2009 organisé par l'Ecole normale supérieure de Paris. Une session qui a permis à 120 jeunes de se préparer à la rentrée scolaire. Les fondations peuvent également faire du mécénat de compétences. Cela consiste, par exemple, à mettre gracieusement à la disposition d'une association un salarié de l'entreprise, tel que le comptable. Cette délégation de personnel se déroule, bien sûr, durant le temps de travail. A savoir, les sommes engagées bénéficient d'une réduction d'impôts (voir encadré).

Impliquer les salariés. Reste qu'il n'est pas toujours facile de faire adhérer ses collaborateurs à des causes parfois éloignées du coeur de métier de l'entreprise. «A part quelques cadres qui suggèrent des noms d'artistes, le reste de l'effectif éprouve, certes, une sorte de fierté à travailler pour une structure socialement engagée, mais cela ne va pas au-delà», relève Yves de Laromiguière de Plage SA. Pour y remédier, le dirigeant a profité du vingtième anniversaire de sa société pour y organiser une exposition d'oeuvres acquises par la fondation ou d'artistes collaborant régulièrement avec l'entreprise. «Depuis, j'ai le sentiment que le message en interne passe mieux. Plage pour l'art est désormais plus concret pour eux.» En externe, les retombées d'une fondation d'entreprise ne sont pas non plus négligeables. «En se montrant sensibles au territoire et à la société qui les entourent, les entreprises deviennent actrices du développement local», analyse Virginie Seghers, consultante spécialiste en mécénat. Elles peuvent ainsi valoriser leur image auprès des clients, fournisseurs et autres décideurs locaux. Comment? En les invitant par exemple au vernissage d'une exposition «sponsorisée» par leur fondation.

Portée par une ambition philanthropique, artistique, culturelle... une fondation doit, pour être viable, respecter tout de même certaines règles. En premier lieu, le projet doit s'inscrire dans la stratégie d'entreprise.

Ensuite, il ne faut pas surdimensionner le programme d'actions pluriannuel. «Il doit y avoir une réelle cohérence entre le montant alloué à la fondation, son objet, son mode de fonctionnement et les moyens humains disponibles, insiste Philippe Boutot, responsable national du secteur des fondations chez Ernst & Young Conseil. Si au terme des cinq ans, la fondation n'a pas consommé la totalité du capital initial, le reliquat est versé à une autre?oeuvre d'intérêt général ou utilisé par la fondation, si son objet est renouvelé.» Et l'expert de conclure: «Les associations, à la recherche de fonds, n'ont pas toujours le réflexe de se tourner vers les fondations d'entreprise. Les gestionnaires d'une fondation ont donc un gros travail de détection, de sélection et de suivi de projet à fournir.» Mais pas de doute: la demande est bel et bien là.

La fondation Plage pour l'art a aidé la réalisation de l'oeuvre de l'artiste Talva Design, présentée à la Biennale les Stèles de la création«organisée dans l'église de La Madeleine à Paris.

La fondation Plage pour l'art a aidé la réalisation de l'oeuvre de l'artiste Talva Design, présentée à la Biennale les Stèles de la création«organisée dans l'église de La Madeleine à Paris.

Ce bronze baptisé «Etre là» de l'artiste Bettina est exposé dans le bureau du p-dg de Plage SA.

Ce bronze baptisé «Etre là» de l'artiste Bettina est exposé dans le bureau du p-dg de Plage SA.

A SAVOIR La fondation, une formule fiscalement avantageuse

La loi Aillagon du 1er août 2003 relative au mécénat donne, aux entreprises créant des fondations, la possibilité de bénéficier d'une réduction d'impôt sur les sociétés équivalente à 60% des versements effectués dans le plan d'action pluriannuel (PAP). Et ce, dans la limite de 0,5% de leur chiffre d'affaires. Une fondation d'entreprise ne peut pas faire appel à la générosité du public, mais elle peut accepter les dons des salariés de la structure fondatrice. Les collaborateurs donateurs bénéficient alors eux aussi d'une réduction d'impôt sur le revenu égale à 66% des sommes versées par leurs soins, dans la limite de 20% de leur revenu imposable. Pour l'heure, les dons de salariés sont encore quasi inexistants en France.

Mot clés : actions |

Sylvie LAIDET