Mon compte Devenir membre Newsletters

Pensées pour moi-même... et surtout pour les autres

Publié le par

Humaniste et engagé, Bruno Rousset est un entrepreneur à succès. Il fonde la société April, en 1988, qui compte 4 000 collaborateurs aujourd'hui. L'homme aurait pu rester dans sa tour d'ivoire. Mais Bruno Rousset est un homme de conviction et d'action. Ses sacerdoces? Promouvoir l'entrepreneuriat et faire grandir nos entreprises...

«Tout homme est un créateur en puissance, estime avec philosophie Bruno Rousset. Les questionnements sur le sens de la vie et du bonheur m'ont toujours guidé. Tout en gardant à l'esprit la singularité des hommes, leur richesse, et surtout leur capacité à changer leur destinée. » Animé par cette conviction forte, Bruno Rousset décide de fonder, en 1988, la société April, avec pour leitmotiv « changer l'image de l'assurance ». La structure connaît un succès rapide en plaçant le client au coeur de son organisation. A peine dix ans plus tard, le groupe est introduit en Bourse. Présent dans 40 pays, il emploie aujourd'hui 4 000 collaborateurs. Le secret d'une telle réussite? « S'être affranchi de la dictature de l'urgence et du profit à court terme qui gouverne notre économie, en concevant un modèle d'entreprise au service de l'homme, et non l'inverse », résume l'entrepreneur. En témoignent les initiatives mises en oeuvre par l'entreprise, à l'image de «l'Université April», unité de formation interne dont l'ambition est de promouvoir des attitudes et comportements pour bien vivre ensemble et construire des relations respectueuses avec les parties prenantes, à commencer par les clients. « Plus encore, une enquête annuelle auprès des collaborateurs a été mise en place pour mesurer leur niveau de bien-être et de confiance vis-à-vis du management. Cette étude sert d'étalon à l'évaluation des dirigeants », détaille l'entrepreneur.

SES PREMIERES FOIS

Sa première rencontre professionnelle décisive
La vie est faite de rencontres déterminantes. Au cours de ses études de gestion et de marketing, Bruno Rousset fait la connaissance d'un agent d'assurances, une rencontre qui marque le jeune homme. « Il m'a convaincu de faire carrière dans les assurances, se souvient le dirigeant. J'ai également pris conscience que je deviendrai un jour entrepreneur. » Et d'ajouter: « Depuis, j'ai pris l'habitude de me nourrir des autres de façon incrémentale. Plus qu'une rencontre en particulier, ce sont toutes celles que j'ai pu faire au cours de ma carrière qui m 'ont permis de mûrir ma réflexion. »

Sa première source d'inspiration
Bruno Rousset est féru de philosophie antique, notamment des oeuvres de Marc Aurèle et de Sénèque. « J'ai un profil 100 % stoïcien. Le stoïcisme constitue, pour moi, le stade le plus avancé de la philosophie. Régulièrement, je vais puiser dans l'Antiquité les éléments qui font écho à notre monde contemporain. On n'imagine pas à quel point les questionnements d'alors sont encore d'actualité aujourd'hui. » Un cheminement intellectuel qui permet à Bruno Rousset « de donner du sens à [son] existence ».

Favoriser l'entrepreneuriat

Soucieux de placer l'intérêt général au coeur de ses actions, Bruno Rousset s'engage en faveur de l'entrepreneuriat en France. « Nous vivons dans un pays qui broie du noir, surtout en ces temps de crise. Aussi, pour en finir avec ce climat délétère, j'ai à coeur de transmettre le goût de l'initiative à ceux qui le méritent, en leur permettant d'être entrepreneurs de leur vie. » Partant du postulat que la création d'entreprise doit être à la portée de tous, Bruno Rousset crée, en 2006, la fondation Entrepreneurs de la Cité. Sa cible? Les personnes exclues du monde du travail, tels les chômeurs, les bénéficiaires des minima sociaux, les personnes handicapées, les jeunes et les seniors. Reconnue d'utilité publique, la structure offre un dispositif de micro-assurance solidaire unique en France. Preuve de son succès: plus de 6 000 micro-entrepreneurs sont accompagnés depuis 2007.

Créer c'est bien, mais prospérer c'est encore mieux. En effet, l'autre cheval de bataille de Bruno Rousset est la croissance des PME. «Créer des entreprises ne suffit pas, encore faut-il les faire grandir! En effet, seules les ETI sont en mesure de doper l'emploi de manière significative, le défi numéro un qui s'impose aujourd'hui à notre pays», martèle l'entrepreneur. Les mots ne sont pas vains pour Bruno Rousset. Philosophe peut-être, mais homme d'action également. Il apporte sa pierre à l'édifice, en lançant, en 1996, Evolem, un groupe d'entreprises multipolaires spécialisé dans le capital-investissement (holding d'April). Son objectif: accompagner la croissance des entreprises afin de soutenir la mise en oeuvre de leurs projets d'avenir.

Conjuguer humanisme et économie

Bruno Rousset multiplie les occasions pour prêcher la bonne parole. Notamment dans le cadre du Collectif, un groupe de travail d'une dizaine de chefs d'entreprise dont il fait partie. «Nous sommes tous réunis autour d'un même projet: montrer qu'il est possible de réconcilier humanisme et économie en inscrivant la création de valeur dans le long terme. » Ses idées, ses valeurs, sa vision, le dirigeant les partage également via un blog Valeurs d'Entrepreneurs (www.valeursdentrepreneurs.com), créé en janvier 2012.

Sa vocation?« Montrer l'entrepreneuriat sous un autre visage, en publiant des témoignages de dirigeants engagés qui livrent leurs recettes et bonnes pratiques en matière de pilotage d'entreprise et de management responsables. Des portraits qui servent d'exemples pour mettre en valeur la profession. » Il transmet ainsi son virus de l'entrepreneuriat au plus grand nombre. De quoi faire pousser des ailes...

Brunot Rousset, président et fondateur du groupe April Assurances

@ B. Gaudillère / Collectif Item

Brunot Rousset, président et fondateur du groupe April Assurances

BIO EXPRESS

1956
Naissance à Tain-l'Hermitge (Drôme)
1978
Diplôme en marketing, gestion et assurance au Centre de perfectionnement aux affaires
1979
Intègre le groupe de retraite et de prévoyance lyonnais Upese, en tant que responsable prévoyance, puis directeur adjoint.
1988
Fonde April Assurances
1996
Crée Evolem
2006
Lance la fondation Entrepreneurs de la Cité

SES DERNIERES FOIS

Son dernier échec
En 2011, Evolem investit 2,2 millions d'euros dans le capital d'Evasol, spécialiste du solaire photovoltaïque. Mauvaise surprise: le gouvernement adopte peu après un moratoire de trois mois sur la filière photovoltaïque et suspend l'obligation de rachat par EDF de l'énergie solaire, annulant ainsi tous les projets n'ayant pas encore reçu l'accord du fournisseur d'électricité. Un gros coup dur pour Evasol qui, très vite, est placée en redressement judiciaire.
«On a dû jeter l'éponge et se désinvestir de la société, reconnaît Bruno Rousset. Mais les échecs font partie de la vie d'un entrepreneur. Le plus important est de savoir rebondir.»

Sa dernière récompense
C'était en 2004. Bruno Rousset reçoit le "Prix de l'Entrepreneur". Décerné par nos confrères du magazine L'Entreprise, il distingue les patrons des entreprises françaises les plus dynamiques. Par cette distinction, le dirigeant est ainsi récompensé pour l'originalité et la pérennité de la performance de sa société. «Ce prix est une grande source de fierté pour moi, car il vient confirmer la pertinence de mon approche. »