Mon compte Devenir membre Newsletters

QUEL EQUIPEMENT POUR RENDRE VOS SALARIES 100 % MOBILES ?

Publié le par

Les PME sont de plus en plus nombreuses à s'équiper d'ordinateurs portables et de smartphones. Une façon de garder le contact avec leurs clients et de saisir la moindre opportunité commerciale. Mais quel matériel choisir ? Les conseils de la rédaction.

Développement du télétravail ou nécessité d'avoir des équipes commerciales itinérantes plus réactives. Voici deux raisons qui poussent les PME à équiper leurs salariés d'outils nomades. Selon l'enquête PME 2009, publiée par le bureau d'étude spécialisé en télécoms Idate en octobre dernier, 73 % des sociétés de 10 à 250 salariés connectées à Internet sont équipées d'ordinateurs portables. Parallèlement, 61 % d'entre elles accèdent à leur réseau grâce au wi-fi et 28 % sont dotées de clés 3G/3G+ pour se connecter à Internet. Elles sont aussi 13 % à avoir accès au Web, ou à leur système d'information, grâce à un smartphone. « Les TPE/PME plébiscitent de plus en plus les PC portables, précise Anne Causse, chef de projet chez Idate. Il s'agit de primo-acquéreurs, mais aussi d'entreprises qui décident de remplacer leurs PC de bureau par des portables. »

Plusieurs raisons expliquent cet intérêt croissant des PME pour la mobilité. Tout d'abord, de plus en plus de lieux publics sont équipés de bornes wi-fi, à commencer par les gares, les aéroports et de nombreux hôtels. Parallèlement, les réseaux Edge et 3G+ couvrent une grande partie du territoire. Ensuite, les outils de mobilité sont de moins en moins chers et leur démocratisation s'est renforcée avec l'apparition des netbooks, ces mini-ordinateurs portables, peu puissants, dont les prix de base tournent autour de 300 euros. Enfin, l'utilisation des logiciels a, elle aussi, évolué avec la location des applications métiers. Une PME peut avoir accès à ses données à partir de n'importe quel ordinateur connecté au Web. La question n'est donc plus réellement de savoir si une société doit miser sur la mobilité, mais plutôt comment elle doit le faire. Car les outils permettant de travailler à distance sont nombreux. Surtout, ils ont tous une utilisation spécifique. Tour d'horizon.

1 - SMARTPHONES - RESTEZ EN CONTACT AVEC VOS CLIENTS

Compacts et ergonomiques, les smartphones sont parfaits pour recevoir et envoyer des e-mails.

Popularisés auprès du grand public par l'iPhone d'Apple, les smartphones (ou téléphones intelligents) ont été développés initialement pour les entreprises. Le pionnier du secteur étant la firme RIM avec son fameux BlackBerry. Aujourd'hui, les chefs d'entreprise sont friands de ces outils, qui leur permettent de garder le contact avec le business. Petits, faciles d'utilisation et reliés à Internet (grâce à une connexion 3 G ou wi-fi), ils permettent de recevoir et d'envoyer des e-mails, de consulter son agenda, de lire des documents. Bref, les smartphones sont plus des mini-ordinateurs de poche que des téléphones portables. Désormais, la plupart des constructeurs de téléphones mobiles proposent leurs propres smartphones (Nokia, HTC, Sony Ericsson, Samsung, Alcatel, Apple, etc.).

Dès lors, quelles sont les caractéristiques à prendre en compte lors du choix de votre appareil ? Il est tout d'abord important de se focaliser sur le clavier. Si vous devez rédiger de nombreux e-mails, privilégiez une prise en main facile. C'est pour cette raison que la plupart des smartphones professionnels optent pour un clavier complet, la version virtuelle demandant une plus longue période d'adaptation. Faites attention également à la mémoire. Vous aurez certainement besoin d'emporter des documents avec vous. Visez au minimum 1 Go (en prenant une carte mémoire si besoin). Autre critère important : l'autonomie. Aller sur Internet, consulter ses mails ou lire des documents... Ces tâches sont gourmandes en énergie. Enfin, jetez un oeil à la connectivité de votre appareil. Il est absolument essentiel qu'il puisse utiliser le réseau 3G, surtout si vous devez télécharger ou envoyer des dossiers volumineux. Une connexion wi-fi est aussi intéressante pour entrer sur le réseau de votre entreprise.

2 - NETBOOKS - DEVENEZ MOBILE A MOINDRE COUT

Pratiques à transporter et peu onéreux, les netbooks constituent une alternative intéressante aux PC portables. Seul bémol : leur faible puissance.

Le positionnement est atypique, mais il a trouvé son public. Selon une étude du cabinet Gartner, spécialisé en informatique, plus de 370 000 netbooks ont été vendus en France au troisième trimestre 2009, soit près d'un ordinateur portable sur cinq. Un véritable plébiscite pour ces appareils apparus il y a à peine trois ans. Il faut dire que les netbooks sont à la croisée des chemins entre les nouveaux ordinateurs portables (aussi appelés ultra-portables) et les smartphones. Leur principe : offrir les avantages d'un ordinateur (écran relativement grand, vrai clavier) et ceux d'un assistant personnel (taille réduite, légèreté), puisque la plupart des netbooks ont les dimensions d'une feuille de papier A5. Le tout à un prix défiant toute concurrence : en effet, ces miniportables coûtent souvent moins de 400 euros TTC. Les netbooks doivent donc être envisagés comme un complément à un ordinateur fixe ou portable. Ce sont des outils de mobilité, qui vous permettent de réaliser vos tâches les plus courantes : gestion des courriers électroniques, lecture de dossiers, rédaction de documents, présentation powerpoint, etc. A noter que le concept est en train d'évoluer. Les netbooks deviennent de plus en plus puissants (mais aussi plus chers) et permettent l'utilisation d'applications gourmandes en ressources informatiques, comme des solutions métiers de type CRM.

Leur autonomie est également de plus en plus importante, surpassant largement celle des ordinateurs portables classiques.

Pour bien choisir votre netbook, quelques critères doivent être pris en compte. Le plus important est la taille de l'écran. Il doit être assez grand pour une utilisation confortable d'un traitement de texte ou de la navigation sur Internet, sans toutefois être trop imposant pour éviter une surcharge en poids. Parallèlement, la capacité de stockage constitue aussi un point important. Vous avez le choix entre de la mémoire vive ou un disque dur. Ce dernier est plus bruyant mais dispose d'une plus grande capacité de stockage (jusqu'à 160 Go sous Windows XP).

3 - ORDINATEURS PORTABLES - ACCEDEZ A VOTRE BUREAU A DISTANCE

Les ordinateurs portables peuvent remplacer un PC de bureau. Ils sont en effet assez puissants pour faire fonctionner toutes vos applications métiers.

Les ordinateurs portables constituent désormais une réelle alternative aux ordinateurs de bureau. Ils sont puissants et leur écran est suffisamment grand pour travailler confortablement une journée entière. Revers de la médaille, leur autonomie est souvent limitée. Tout comme leur poids, qui est parfois rédhibitoire, sauf si vous optez pour des ultra-portables : il s'agit de PC dont la taille est proche de celle des netbooks, tout en étant bien plus performants. En fait, les ordinateurs portables sont parfaits pour les chefs d'entreprise qui disposent de plusieurs bureaux, les salariés en télétravail ou les commerciaux itinérants. Ces PC sont de véritables bureaux portatifs, vous permettant de conserver et d'emporter toutes vos données stratégiques avec vous. Leur capacité de stockage accrue permet également d'installer plusieurs applications métiers sans problème (logiciel de graphisme, de PAO, de gestion de la relation client, etc.). Bref, l'achat d'un portable est à envisager à la place d'un PC classique. D'ailleurs, vous devrez souvent le garder branché à une prise électrique si vous comptez travailler plus de trois heures d'affilée.

Pour faire le meilleur choix, penchez-vous d'abord sur la taille de l'écran. Privilégiez une diagonale de 14 pouces minimum pour ne pas trop vous fatiguer les yeux. Viennent ensuite les performances. Si vous l'utilisez tous les jours, alors il faut que votre ordinateur portable soit assez performant pour supporter toutes vos applications métiers. D'autant qu'un portable n'est pas évolutif dans le temps. Contrairement à un PC de bureau, vous pourrez difficilement ajouter de la mémoire ou changer le processeur. Un seul conseil : évitez de mégoter sur le prix et donc sur la performance du PC. Vous pourriez le regretter dans un an ou deux.