Mon compte Devenir membre Newsletters

Reprise par ses cadres, la PMI remonte la pente

Publié le par

En déficit depuis dix ans, PTP Industry a redressé la barre. La PMI a su se repositionner et diversifier son portefeuille clients. En 2009, elle prévoit de doubler sa capacité de production.

En misant sur le marché des pièces lourdes et uniques, PTP Industry peut concurrencer les pays émergents, au savoir-faire moins pointu.

En misant sur le marché des pièces lourdes et uniques, PTP Industry peut concurrencer les pays émergents, au savoir-faire moins pointu.

L'entreprise aujourd'hui

C'est une PMI qui a repris confiance en l'avenir. PTP Industry, spécialisée dans la conception et la création de produits de transmission de puissance (poulies, réducteurs, systèmes de variation de vitesse...), vient de réaliser un chiffre d'affaires de 15 Millions d'Euros. Surtout, pour la première fois depuis près de dix ans, elle a réussi à équilibrer ses comptes. La société fourmille désormais de projets. Elle prévoit notamment d'investir 4,5 Millions d'Euros d'ici à 2011 pour moderniser son outil de production, remettre ses bâtiments aux normes et doubler la capacité de sa fonderie. Parallèlement, une remise à niveau est prévue pour les collaborateurs, qui vont apprendre à utiliser plusieurs machines de production en même temps. Des transferts de compétences entre seniors et juniors vont également être mis en place. Au total, PTP Industry compte consacrer un budget formation cinq fois supérieur au minimum légal. Enfin, la PMI devrait bientôt disposer de nouveaux outils informatiques.

Sa crise

L'entreprise tourne ainsi la page d'une longue traversée du désert. Rachetée, en 1999, par le groupe américain Rexnord, elle n'avait, depuis lors, cessé de perdre du terrain. «Entre 1999 et 2008, la société s'est séparée de 100 salariés sur 235 et son chiffre d'affaires est passé de 29 Millions d'Euros à 15 Millions d'Euros», relate Gilles Laguet, son président. La cause de ce déclin? L'attentisme de l'ancien actionnaire américain, selon Arnaud Baligand, l'actuel directeur général. «Seuls 15% des produits de PTP Industry intéressaient réellement la maison mère. Plutôt que de mettre la clé sous la porte, elle a préféré la laisser mourir à petit feu, pour s'assurer la paix sociale», analyse-t-il, a posteriori. Ainsi, l'actionnaire n'investissait plus dans l'outil de production. «Il n'y a injecté que 100 000 euros entre 2006 et 2008. Son but était de limiter les pertes» dévoile Gilles Laguet. Rexnord n'essayait pas, non plus, de démarcher de nouveaux clients pour endiguer la baisse du chiffre d'affaires de sa filiale.

Son rebond

Le salut viendra d'une initiative interne à l'entreprise. Embauchés fin 2005 pour réduire les coûts de fonctionnement de la PMI, Gilles Laguet, Pierre Becker et Arnaud Baligand, trois cadres, décident, en mars 2008, de la racheter grâce à un LMBO («Leverage Management Buy Out», le rachat d'une entreprise par son management). Une fois à la tête de l'entreprise, ils commencent par repositionner l'offre commerciale en développant la sous-traitance en fonderie et en usinage. Ils misent aussi sur le marché des pièces lourdes et uniques, qui nécessite un savoir-faire pointu sur lequel la concurrence des pays émergents est moins vive. Parallèlement, ils limitent les stocks. Enfin, ils raniment le porte feuille clients et veillent à éviter toute situation de dépendance vis-à-vis des grands donneurs d'ordres. Un an plus tard, PTP Industry compte toujours 5 000 clients, dont 1 000 passent commande au moins une fois par an (contre 800 auparavant). Parmi eux, Rexnord, son ancien actionnaire, qui demeure un grand compte, puisqu'il pèse 12% du chiffre d'affaires de la PMI. Mais, cette fois, le rapport de forces est nettement plus équilibré.

PTP INDUSTRY - Repères

- ACTIVITE: Conception et fabrication de produits de transmission de puissance
- VILLE: Raon-l'Etape (Vosges)
- FORME JURIDIQUE: SAS
- ANNEE DE CREATION: 1939
- DIRIGEANTS (de gauche à droite): Gilles Laguet, 45 ans; Pierre Becker, 40 ans et Arnaud Baligand, 42 ans
- EFFECTIF: 135 salariés
- CHIFFRE D'AFFAIRES 2008-2009: 15 Millions d'Euros