Mon compte Devenir membre Newsletters

Ses meublés ne désemplissent pas

Publié le par

En mars 2009, nous avons publié le portrait de Helzear, une société qui loue des meublés haut de gamme. Un an après, la TPE a atteint ses objectifs et poursuit sur sa lancée.

Un an plus tôt...

Janvier 2009, Timothée de Courcy attend son premier client, un mannequin de l'agence Elite, qui inaugure son concept : des appartements-hôtels. Des meublés chaleureux, décorés avec soin, proposant les mêmes services que ceux d'un grand établissement parisien. Passionné de design, le trentenaire, ex-cadre de la société Gardena (outils de jardinage), a lui-même conçu l'aménagement des neuf appartements qu'il a achetés à Paris courant 2008 et 2009. Les fonds nécessaires à cet investissement proviennent d'une quinzaine de ses proches qui ont apporté 750 000 Euros et d'un financement bancaire d'environ 2,5 millions d'euros. Sa cible ? Principalement des hommes d'affaires étrangers. Pour se faire connaître, le dirigeant visite les entreprises et les cabinets d'avocats de Paris. Il s'attache également les services d'une agence de relations publiques. Voici un an, il tablait sur un taux de remplissage de 75 %.

Helzear aujourd'hui

«Objectif tenu !» Timothée de Courcy n'est pas peu fier. Ses appartements sont occupés aux trois quarts. Il a dépassé de 50 000 Euros son chiffre d'affaires prévisionnel pour 2009 (500 000 Euros) et ses comptes sont à l'équilibre. Pendant un an, de salons professionnels en colloques politiques, il a poursuivi son plan de communication, présentant l'offre d'Helzear à ses interlocuteurs. «J'ai mobilisé mes réseaux personnel et professionnel pour qu'ils parlent de mes meublés autour d'eux», raconte le dirigeant. En outre, son agence de relations presse est parvenue à décrocher une cinquantaine de "papiers", dans la presse écrite et à la radio. Résultat : 50 % des réservations proviennent du site internet ou des contacts directs par téléphone, les 50 % restants sont le fait de centrales de réservation. En effet, il en a convaincu cinq de le référencer. Mais au passage, Timothée de Courcy doit céder des commissions de 5 % à 20 %. C'est pourquoi il espère que le bouche à oreille sera assez fort dans les mois à venir pour réduire la part des centrales dans le taux de réservations.

En ce début d'année, il prévoit d'acquérir un immeuble au coeur de la capitale et finalise, à cet effet, un second tour de table devant lui permettre de lever la moitié des 20 millions d'euros nécessaires. Les 10 millions restants seront empruntés aux établissements bancaires. La structure, composée d'une quarantaine d'appartements, devrait ouvrir ses portes fin 2011. Pour le seconder, le dirigeant vient de recruter une responsable d'exploitation, ancienne salariée du Ritz. Et Amaury Degroote, spécialiste de la gestion de fonds immobiliers qui faisait partie de l'aventure Helzear depuis le début en tant qu'actionnaire minoritaire, a rejoint l'entreprise comme directeur associé opérationnel. «A ce stade du développement, j'avais besoin de compétences extérieures», reconnaît Timothée de Courcy. Un développement qu'il envisage à l'international, puisqu'il peaufine en ce moment l'ouverture de deux appartements, l'un à Milan et l'autre à Londres.

HELZEAR - repères

- ACTIVITE : Location d'appartements avec services hôteliers
- VILLE : Paris (Xe arr.)
- FORME JURIDIQUE : SARL
- EFFECTIF : 1 salarié
- DIRIGEANT : Timothée de Courcy, 35 ans
- DATE DE CREATION : mars 2008
- CA 2009 : 500 000 Euros
- RESULTAT NET 2009 : NC

Mot clés : euro

Gaelle Jouanne