Mon compte Devenir membre Newsletters

Son métier et sa passion: libérer les arômes

Publié le par

@ PHOTO VAYNE

Jean-Paul Deluche n'imagine pas une journée sans un bon expresso. Le torréfacteur limougeaud se remémore avec plaisir ses voyages au coeur du berceau du café, le Yémen, à l'occasion de son service militaire, ainsi qu'en Ethiopie, où pousse son moka préféré: celui de Sidamo. «J'y retrouve des goûts floraux, quelques arômes de fruits rouges, de rhubarbe, d'agrumes», énumère-t-il. C'est en 1963, à 11 ans, que naît sa passion pour le petit noir. Charcutiers dans un village de Dordogne, ses parents décident de changer de métier et achètent à Limoges une petite boutique de café, La Grande Brûlerie limousine. Jean- Paul Deluche reprend le flambeau au début des années quatre-vingt et développe l'entreprise familiale. Aujourd'hui, les Cafés Errel - nom qui provient des initiales du fondateur de la boutique en 1936, René Laporte - comptent une centaine de salariés, répartis sur cinq sites en France. Le chef d'entreprise n'oublie pas pour autant de vivre pleinement ses autres passions: le vélo, les jeux de cartes, le golf... et l'amitié.

L'Amphitryon

@ STUDIO GRATIEN

L'Amphitryon

SES RESTAURANTS FAVORIS

Le chef d'entreprise apprécie les saveurs cuisinées au restaurant gastronomique La Chapelle Saint-Martin, à 5 km de l'aéroport, «vraisemblablement la meilleure table des alentours». Situé dans une maison bourgeoise et membre de la prestigieuse chaîne des Relais & Châteaux, celui-ci affiche une étoile au Guide Michelin 2008. «La carte, inventive, change en permanence: le chef prépare des produits du terroir comme les cèpes, les truffes, les viandes limousines...», poursuit Jean-Paul Deluche. Dans le même registre gustatif, le dirigeant conseille L'Amphitryon, au centre de Limoges, dans la pittoresque rue de la Boucherie, où a lieu, chaque octobre, la «frairie des petits ventres». A l'occasion de cette fête gastronomique, les habitants se régalent de viande et d'abats. Enfin, Jean-Paul Deluche fréquente aussi Le Chalet. «On y sert de la bonne viande limousine, avec une carte des vins exceptionnelle, à des prix raisonnables», précise le dirigeant, qui souligne la convivialité de ce lieu où «tout le monde se connaît».

La Chapelle Saint-Martin (menus à 55 et 89 euros) 87510 Nieul - Tél.: 05 55 75 80 17 - www.chapellesaintmartin.com

L'Amphitryon (menus de 25 à 42 euros) - 26, rue de la Boucherie 87000 Limoges - Tél.: 05 55 33 36 39

Le Chalet (menus de 12 à 35 euros) - 5 rue des Filles-Notre-Dame 87000 Limoges - Tél.: 05 55 77 51 81

SON SPORT: LE GOLF

Mordu de golf, le dirigeant pratique le swing au Golf de la Porcelaine, en pleine campagne limousine. «C'est un moyen de s'aérer», indique Jean-Paul Deluche. Passé à ce sport il y a huit ans, après des années de tennis, il essaie sans cesse d'améliorer son jeu. «Sa difficulté en fait l'intérêt», souligne-t-il.

Golf de la Porcelaine - 87350 Panazol - Tél.: 05 55 31 10 69 www.golf-porcelaine. com

SON LIEU DE PROMENADE

C'est sur l'immense plateau de Millevaches que Jean-Paul Deluche aime pédaler. A la fin de chaque semaine, il enfourche son VTT pour deux à six heures de balade en compagnie d'un petit groupe d'amis. Il admire chaque fois la beauté du paysage, notamment près du lac de Vassivière. Ce parc naturel régional, situé sur les contreforts du Massif central, où faune et flore sont préservés, s'étend sur les trois départements limousins (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne).

SA PASSION: LES JEUX DE CARTES

Se retrouver entre amis dans l'atmosphère familière du bistrot L'Echanson - «C'est ainsi que l'on appelait, autrefois, le garçon chargé de servir à boire à table» - pour une partie de belote coinchée, c'est le petit plaisir que s'offre Jean-Paul Deluche le vendredi soir. Autour d'un café, d'un thé ou parfois d'un verre de vin, il y cultive l'amitié.

L'Echanson - 21, rue des Combes 87000 Limoges

Mot clés : euro |

Jeanne Cavelier