Mon compte Devenir membre Newsletters

Souriez, vous travaillez!

Publié le par

STEFANIE MOGE-MASSON Directrice de la rédaction

STEFANIE MOGE-MASSON Directrice de la rédaction

Le bonheur au travail... C'est le thème d'un tout récent ouvrage, signé Philippe Laurent, coach-formateur et ancien cadre, qui disserte autour de deux mots cohabitant rarement dans la même phrase: «bonheur» et «travail». Etayé de témoignages de salariés heureux, ce document nous invite à la réflexion et, en filigrane, cherche à tordre le cou à une idée reçue, largement répandue par les syndicats, tout particulièrement en ces temps de suicides chez France Télécom et de réforme des retraites: le travail serait pénible, l'entreprise un lieu de souffrance, la vie professionnelle une suite de sacrifices.

A bien y réfléchir, d'ailleurs, Philippe Laurent n'est pas tout à fait seul à promouvoir cette image positive du travail. Dans l'une de ses pièces phares, la troupe de théâtre d'entreprise Théâtre à la carte nous propose, elle aussi, une réflexion sur ce concept iconoclaste de «bonheur au travail». Au Québec, cette notion fait couler beaucoup d'encre. Une agence de communication a même conçu un «indice de bonheur», selon lequel le bonheur au travail serait la résultante de cinq facteurs: la capacité à se réaliser pleinement, la qualité des relations humaines, la rémunération, la reconnaissance de la part de l'employeur et, enfin, l'adéquation entre responsabilités et compétences. Quant au psychologue québécois Michel Grisé, véritable expert ès bonheur, il intervient dans les organisations pour travailler sur l'épuisement des collaborateurs et mettre en place des stratégies anti-dépression. Lui aussi ose parler de bonheur au travail et suggère même quelques trucs afin de préparer un terrain propice à l'épanouissement de chacun: placer des chocolats dans son bureau, trouver des textes humoristiques et les afficher à des endroits stratégiques, apporter des douceurs faites maison que l'on partagera avec ses collègues, sourire... Autant de gestes qui nous semblent bien naturels à la maison, mais nettement moins dans un contexte professionnel. Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux?

Mot clés : travail |

STEFANIE MOGE-MASSON