Mon compte Devenir membre Newsletters

Tout ce que les Junior Entreprises peuvent pour vous !

Publié le par

Imaginez des consultants dotés d'un regard neuf, d'une soif d'apprendre tout en rendant un service aussi professionnel que possible, pour un coût maîtrisé. Ces perles rares ont un nom: les Junior Entreprises.

1. Junior Entreprise: quèsaco?

Au nombre de 160 dans toute la France, les Junior Entreprises (JE) sont des entités spécifiques qui ont vu le jour il y a près de 40 ans. Leur statut? Des associations loi 1901 à vocation économique et pédagogique et à but non lucratif. Si elles n'ont pas d'impératif de rentabilité direct, elles facturent leurs prestations (à prix avantageux car elles bénéficient d'un régime fiscal spécifique). Implantées au sein des grandes écoles et universités françaises, elles permettent aux étudiants de mettre en pratique l'enseignement théorique dont ils bénéficient, en réalisant des études correspondant aux domaines de compétences de leur établissement.

2. Quel type de clients?

Toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d'activité. Environ 2000 clients y ont recours tous les ans. «Nous comptons parmi nos clients des grands comptes: Apple on campus, Veolia propreté, Segafredo, Ferragamo ou encore BHV », liste fièrement Flavien Del Pino, fraîchement élu président d'Altéo Conseil, la Junior Entreprise rattachée à Rouen Business School.

3. Quelles missions?

Le champ d'action des JE est vaste: études marketing, documentaires, qualitatives, quantitatives ; études financières avec préparation de business plan ; études d'ingénierie (prototype et faisabilité technique) et développement informatique (sites web, programmation). Leurs missions dépendent de la formation dispensée par l'établissement. Ainsi, la JE d'une école de commerce n'est pas le contact idéal pour la création d'un site internet ; la JE d'une école informatique ne saurait gérer des missions de type marketing. « Pour qu'une JE accepte une mission, il faut qu'il y ait nécessairement une plus-value pédagogique, précise Flavien Del Pino. C'est pourquoi notre périmètre d'action se limite à nos champs d'apprentissage. » Quant à Frédéric Astier, président de la Confédération nationale des Junior Entreprises (CNJE), il précise: « les jeunes dirigeants sont friands des packs «création d'entreprise» ou «clés en main» proposés par nos membres ».

4. Quels bénéfices pour le client?

Selon Frédéric Astier, « un regard jeune et talentueux, des compétences plurielles, la flexibilité et la réactivité mais aussi des tarifs compétitifs » sont les atouts majeurs d'une JE. Il faut dire que l'expérience est tentante avec des tarifs compris entre 80 et 280 euros HT par jour étude/homme. La collaboration avec une JE va plus loin. « Pour les étudiants, c'est une mise en pratique des enseignements que nous recevons, cela nous impose la rigueur et nous engage dans une démarche professionnalisante qui est à la fois motivante et enrichissante », souligne Flavien Del Pino (Altéo Conseil). Un système vertueux qui a des inconditionnels. « Nous avons des missions récurrentes avec des clients importants, et cette confiance renouvelée témoigne de la qualité de nos prestations », ajoute le président de la Junior Entre prise rouennaise.

Ce qu'il faut retenir...

- Les Junior Entreprises fonctionnent sur le modèle des cabinets-conseil (marketing, informatique, etc.), mais avec des étudiants en formation dans des établissements d'enseignement supérieur.
- Les services rendus par les Junior Entreprises sont facturés en fonction de la technicité et des moyens mis en oeuvre. Les tarifs sont compris entre 80 et 280 euros HT par jour étude/homme.
- Le conseil d'administration des Junior Entreprises étudie les demandes des clients et, en fonction de l'intérêt pédagogique, décide ou non d'accepter la mission.

5. Comment mettre en place une mission?

Lorsque vous envisagez de recourir aux services d'une JE, vous soumettez votre besoin aux membres du conseil d'administration. Ce dernier s'attache à cerner et à identifier vos besoins et vos objectifs. Une fois le brief rédigé, la Junior Entreprise propose une méthodologie permettant d'atteindre ces objectifs. « Gage de l'expertise de nos structures, un chef de projet est l'interlocuteur unique du client et suit de bout en bout l'étude dès lors que le projet est accepté par le client », précise Frédéric Astier (CNJE). Quant aux étudiants qui interviennent directement sur les missions, ils sont sélectionnés selon un processus exigeant, basé sur les compétences de l'étudiant relatives au sujet de l'étude ainsi que sur sa motivation. « Réaliser le bon casting est l'une des missions-clés du chef de projet, indique Flavien Del Pino (Altéo Conseil), car il faut à la fois assurer la satisfaction du client et faire en sorte que l'étudiant sorte enrichi de sa mission.»

6. Et la qualité?

Il ne faut pas imaginer que les JE fournissent des services au rabais. Chaque année, le CNJE réalise un audit de chacune des associations qu'il fédère. Les méthodes, les moyens mais aussi les résultats sont scrutés par un comité d'auditeurs qui peuvent retirer le label Junior Entreprise. « La Confédération possède la marque Junior Entreprise et ne l'octroie qu'aux associations respectant de nombreux critères de qualité », confirme Frédéric Astier (CNJE).

sur le web
Annuaire des Junior Entreprises

Pour bien commencer une collaboration avec une JE, le premier réflexe consiste à visiter le site de la Confédération nationale des Junior Entreprises, accessible à l'adresse suivante: www.junior-entreprise.com, où vous trouverez renseignements pratiques, cadre légal, annuaire complet des JE, recherche par secteur géographique, etc.