Mon compte Devenir membre Newsletters

Une seconde vie pour les films en super-8

Publié le par

En 2006, Video Forever a numérisé 50 000 films. Deux ans plus tard, l'entreprise en traite toujours 50 000, mais en un mois! Une production qui reflète la croissance de cette PME pour laquelle 2008 sera l'année de la consolidation.

Video Forever propose, en plus de la numérisation, l'hébergement des films sur Internet. La PME en a ainsi traité plus de 100 000 à ce jour.

Video Forever propose, en plus de la numérisation, l'hébergement des films sur Internet. La PME en a ainsi traité plus de 100 000 à ce jour.

«Nous effectuons le travail de l'INA pour les particuliers.» Jean-Michel Nomdedeu numérise d'anciens formats vidéo professionnels et grand public (super-8, huit millimètres, VHS, MiniDV, Beta SP, etc.) puis les transfère sur DVD. Ou même sur Internet, une activité pour laquelle la PME s'affiche en pionnière: «Nous sommes les seuls à proposer un hébergement, une personnalisation du support et un partage en ligne des films», précise le directeur général de Devotis, plus connu sous le nom de sa marque, Video Forever. En trois ans d'existence, plus de 60000 clients lui ont confié leurs souvenirs de famille, «une partie d'eux-mêmes».

Pour asseoir son développement, la PME s'est offert quatre boutiques à Paris et Bruxelles, et a construit un réseau de 530 points de vente: les comptoirs photo de Carrefour, Cora, Photo Hall en Belgique et les boutiques France Loisirs. En outre, elle collabore avec l'enseigne Phox, qui commercialise son service en marque blanche. Une course aux points de vente? «Notre stratégie consiste plutôt à nous implanter le plus rapidement possible dans des enseignes fortes afin d'accroître notre visibilité», répond Jean-Michel Nomdedeu, qui entend conquérir 170 nouveaux points de vente d'ici à la fin 2009 et annonce un nouveau partenariat pour 2008: «une grande enseigne française» lui sous-traitera une centaine d'espaces. La PME entreprend une vaste campagne de recrutement. Une trentaine de techniciens de numérisation, de manutentionnaires et de chargés de clientèle devraient rejoindre le site de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) avant décembre.

L'objectif de l'an prochain est la poursuite du développement en Belgique et la conquête des marchés allemand, néerlandais et britannique. «Ces pays constituent nos marchés prioritaires, avant le sud de l'Europe, dans la mesure où le taux d'équipement en matériel vidéo y est important», confie Jean-Michel Nomdedeu, qui a déjà rencontré des partenaires potentiels et lancé des études de marché. Franchises, sous-traitance? «Trop tôt pour le dire, sourit le dirigeant. Nous évaluons les meilleures opportunités

DEVOTIS - Repères

- ACTIVITE: Numérisation de films
- VILLE: Paris
- FORME JURIDIQUE: SA à directoire
- ANNEE DE CREATION: 2005
- EFFECTIF: 50 salariés
- DIRIGEANTS: Nicolas Lebreton (à droite) et Jean-Michel Nomdedeu, tous deux âgés de 34 ans
- CHIFFRE D'AFFAIRES 2006: 800 000 euros
- CHIFFRE D'AFFAIRES 2007: 1,5 MEuros