Mon compte Devenir membre Newsletters

VEHICULE DE FONCTION: LE COEUR OU LA RAISON?

Publié le par

Citadine, berline ou 4x4? Si l'esthétique importe lors du choix d'un véhicule de fonction, sa consommation et son taux d'émission de CO2 ne doivent pas être négligés.

@ FOTOLIA/ORLANDO FLORIN ROSU

Le salon de Genève s'est achevé en mars dernier, levant le voile sur une pléiade de stars motorisées. De quoi inciter de nombreux dirigeants à changer de voiture de fonction. Reste un bémol de taille. La plupart des berlines actuelles sont gourmandes sur le plan énergétique. Or, depuis la loi de finance de 2006, la taxe sur les véhicules de société (TVS) est fonction de leur taux d'émission de CO2.

Par ailleurs, le plafond des dotations aux amortissements déductibles du résultat imposable au titre du véhicule particulier mis à disposition du dirigeant est, lui aussi, soumis au facteur écologique. De fait, il est fixé à 9 900 euros TTC pour les véhicules achetés depuis 2006 et émettant plus de 200 g de CO2/km et à 18 300 euros pour les autres.

Enfin, un système de bonus/malus basé sur les émissions de CO2 des véhicules neufs a été mis en place lors du Grenelle de l'environnement. Un bonus écologique est ainsi versé pour l'achat d'une voiture neuve émettant moins de 130 g de CO2/km. A l'inverse, l'achat d'un modèle émettant plus de 160 g de CO2/km entraîne le paiement d'un malus pouvant aller jusqu'à 2 600 euros. Autant d'éléments à prendre en compte et qui vous feront choisir entre un achat coup de coeur et une acquisition de raison.

EN CHIFFRE

1 - MOINS DE 25 000 EUROS
DES CITADINS PRATIQUES POUR SE FAUFILER EN VILLE

Economiques et pratiques, les citadines se distinguent par des rejets en CO2 limités. Les plus petites d'entre elles permettent de circuler aisément dans les grandes villes.

Smart Fortwo «edition limited Three»

«Three», car c'est la troisième édition limitée de la Smart Fortwo. Réalisé pour le salon de Genève, le modèle ne manque pas de charme. Un logo redessiné, des pneus plus larges et une couleur «vert melon» surprenante. Car la jolie citadine est résolument écolo: équipée d'un moteur de 71 chevaux, elle est, en outre, dotée de la technologie Stop & Start, qui coupe le moteur pendant l'immobilisation de la voiture. Le redémarrage est automatique au «lâcher» de la pédale de frein. Résultat, cette Smart ne consomme que 4,4 l/100 km. Parmi les équipements de série, la climatisation automatique et le siège chauffant.

Prix: à partir de 15 400 euros TTC pour la version coupé et 18 500 euros TTC pour la version cabriolet.

Emissions de CO2 : 104 g/km (106 g/km pour la version cabriolet).

Ford Focus

C est le best-seller de Ford en Europe. La compacte a même eu droit à une cure de jouvence fin 2007. Son look se veut plus agressif, avec des phares plus larges, ainsi que la présence de boucliers à l'avant Les chefs d'entreprise pourraient être séduits par la version écologique de la Focus. Baptisée «Econetic», elle s'articule autour des versions 1,6 litre TDCi de 90 et 110 chevaux. Ainsi, la citadine affiche une consommation moyenne de 4,3 l/100 km et des émissions de CO2 de 114 g/km.

Prix: à partir de 20150 euros TTC.

Emissions de CO2: 114 g/km.

Mini one «Clubman»

BMW continue de développer la série «Clubman» pour ses Mini. Dernière en date: la One, dévoilée lors du salon de Genève. Cette version d'entrée de gamme reprend le moteur 1,4 litre et dispose de 95 chevaux. Si la Mini version «break» ne se distingue pas par sa vélocité (elle n'atteint les 100 km/h qu'en 11,6 secondes), sa consommation, grâce au système Stop & Start, est en revanche assez faible: 5,4l/100 km. Quant aux rejets de dioxyde de carbone, avec 130 g/km, ils restent raisonnables. Cerise sur le gâteau, le premier prix de cette «Clubman» est, lui aussi, mini... Si on le compare à ceux pratiqués par la marque.

Prix: à partir de 18000 euros TTC.

Emission de CO2: 130 g/km.

Renault Clio III «restyle»

Cinq ans après sa sortie, Renault a décidé de refaire une beauté à sa citadine phare. La Clio III restylée a fait ses premiers pas officiels en mars dernier. Au niveau des courbes, elle reprend désormais les codes de la Mégane 3. L'autre nouveauté vient de son tableau de bord, qui intègre une nouvelle interface GPS embarquée, baptisée Carminat - TomTom, proposée à 500 euros (au lieu de 1 200 euros pour les autres véhicules de la marque). Côté motorisation, la Clio III restylée s'adosse sur celle de son aînée. Par exemple, le moteur diesel 1,5 dCi à 105 chevaux atteint les 100 km/h en un peu plus de 11 secondes pour une consommation de 4,7 l/100 km.

Prix: à partir de 19 250 euros TTC pour une Clio III restylée cinq portes, finition «exception», pack cuir et motorisation 1,5 dCi 105 chevaux FAP.

Emissions de CO2: 126 g/km.

2 - ENTRE 25 000 ET 50 000 EUROS
DES BERLINES IDEALES POUR SILLONNER LA FRANCE

Avec ce budget confortable, vous pouvez vous offrir de vraies routières. Leurs principaux attraits résident dans la finition et le confort de conduite.

Volvo s80

Le modèle haut de gamme de la marque suédoise a été relooké au printemps dernier. Avec ses lignes sobres et épurées, la berline fait penser aux prestigieuses allemandes. L'intérieur a, lui aussi, été soigné avec un habitacle composé de bois, de métal dépoli et de sièges en cuir. Autre nouveauté: un bloc diesel à cinq cylindres entièrement repensé. Le moteur D5 gagne ainsi en puissance, avec 205 chevaux sous le capot. La consommation est de 6,2 l/100km pour un taux de rejet de CO2 de 164 g/km. Enfin, la S80 déborde d'options telles que l'alerte vigilance conducteur, le démarrage sans clé, l'alerte franchissement de ligne, l'indicateur d'angle mort, le régulateur de vitesse adaptatif...

Bref, le prix de la berline tout équipée peut rapidement s'envoler.

Prix: à partir de 38 500 euros TTC pour la motorisation D5 205 chevaux.

Emissions de CO2 : 164 g/km.

Renault Laguna Coupé «Black Edition»

Incontestablement, la Laguna Coupé fut l'une des sensations fortes lors du Mondial de l'automobile 2008. Sa ligne est à la fois élégante et fluide. Si la trois portes se veut d'un style agressif, elle ne néglige pas, pour autant, son aménagement intérieur.

Ainsi, la Laguna Coupé reprend les mêmes recettes que son aînée en ce qui concerne l'habitacle: deux vraies places arrière, un coffre plutôt spacieux (423 litres), six airbags... Côté technique, elle dispose de quatre roues motrices, permettant d'assurer une conduite sportive. Depuis avril, Renault propose la finition «Black Edition». Ses atouts? Un prix très attractif pour sa catégorie et une émission de CO2 limitée. Cette série spéciale repose sur un moteur diesel (dCI 150) et propose un grand nombre d'options de série: double canule d'échappement chromée, jantes aluminium de 17 pouces, climatisation automatique régulée bizone avec capteur de toxicité, limiteur/régulateur de vitesse, etc.

Prix: à partir de 29 500 euros TTC.

Emissions deCO2: 130 g/km.

Citroën C5

C'est l'une des plus grandes réussites de Citroën. Avec la C5, la marque aux chevrons a frappé fort. La nouvelle génération de cette berline est sortie en 2008.

Son design s'éloigne des lignes habituelles auxquelles Citroën nous avait habitués, pour se rapprocher un peu plus des allemandes. Le look est rajeuni et séduisant. Le confort général s'avère de haut niveau, qu'il s'agisse de l'isolation, des suspensions ou de l'assise. La C5 HDi 173 met 9 secondes pour atteindre les 100 km/h et dispose d'une vitesse maximale de 220 km/h. Le seul regret: malgré son filtre à particules, la berline n'est pas très respectueuse de l'environnement puisqu'elle rejette 172 g de CO2/km. Sa consommation frise les 6,5 l/100 km.

Prix: à partir de 34 000 euros TTC pour la C5 HDi 173 FAP finition «Exclusive».

Emissions de CO2: 172 g/km.

Infiniti G37 Coupé

Infiniti est la griffe luxe de Nissan. Plus connue aux Etats-Unis qu'en Europe, la marque nippone a pourtant de quoi séduire. Lancée en 2008, la G37 Coupé, une berline sportive de quatre places aux lignes raffinées, en impose sous le capot. Elle est en effet dotée d'un moteur V6 de 3,7 litres pouvant déployer jusqu'à 330 chevaux. En termes de confort, la G37 Coupé intègre des sièges en cuir chauffants pour le conducteur et le passager avant, des supports lombaires, une navigation par satellite avec écran tactile, une sono Bose, une caméra de recul... Revers de la médaille, elle . n'existe qu'en version essence et consomme 10,5 l/100 km. Ses rejets en CO2 sont également très élevés.

Prix: à partir de 46 700 euros TTC.

Emissions de CO2: 249 g/km.

3 - PLUS DE 50 000 EUROS
DES ROUTIERES SEDUISANTES, MAIS PEU ECOLOGIQUES

C'est la catégorie reine des grandes routières. Séduisantes et dotées d'une motorisation musclée, ces berlines pèchent, en revanche, souvent sur le plan écologique.

Mercedes Classe E

La nouvelle Classe E a de quoi séduire les dirigeants. Si la robe de cette croqueuse de route a été peaufinée pour un rendu final encore plus impressionnant, c'est bien la mécanique qui fait la différence avec ses aînées. Notamment ses moteurs diesel à 4 cylindres, qui consomment jusqu'à 23% de carburant en moins que leurs prédécesseurs. Par exemple, la Classe E 250 CDI BlueEfficiency consomme 6,2 l/100 km, po des émissions de CO2 d'environ 140 g/km. Une sobriété qui n'empêche pas la berline d'atteindre 100 km/h en un peu plus de 8 secondes.

Prix: à partir de 51000 euros TTC pour la Classe E 250 CDI BlueEfficiency, ligne «Avantgarde Executive».

Emissions de CO2: entre 139 et 144 g/km.

Lexus RX 450h

Dans la catégorie des luxueuses, pourquoi ne pas craquer pour un 4x4? Le Lexus RX 450h, présenté en avant-première européenne lors du salon de Genève, est un crossover doté d'une motorisation hybride. Si le Lexus RX 450h est né sous le signe de l'écologie, sa «musculature» n'a pas pour autant été oubliée. Doté d'un moteur V6 essence, associé à deux puissants moteurs électriques, il développe 299 chevaux pour une vitesse de pointe de 200 km/h. La consommation reste, quant à elle, raisonnable: 6,3 l/100 km.

Prix: à partir de 59 000 euros TTC.

Emissions de CO2: 148 g/km.

Audi A8

Berline luxueuse, l'Audi A8 en impose aussi par une motorisation de sportive. Depuis la fin 2008, l'Allemande est déclinée sous une version plus écologique. Point intéressant: c'est un moteur à essence qui a été choisi par la marque aux anneaux pour réduire ses émissions de CO2. Ainsi, l'Audi A8 V6 2.8 FSI de 210 chevaux a tout pour séduire. La grande routière n'émet «que» 199 g de CO2/km, beaucoup moins que ses pendants diesels (224 g/km). La puissance n'a pas été négligée pour autant, avec une vitesse de pointe frisant les 240 km/h.

Prix: à partir de 75 000 euros TTC pour l'A8 V6 2.8 FSI.

Emission de CO2: 199 g/km.

BMW série 7

La dernière génération du vaisseau amiral de BMW a été présentée fin 2008. Plus discrète avec des lignes plus fluides, la nouvelle série 7 est aussi un joyau de technologie. Par exemple, si le conducteur chevauche une ligne blanche, le volant vibre. Autres petits plus: des capteurs de présence dans les angles morts, ou des écrans pour visionner des DVD, intégrés aux sièges arrière. Bref, un nombre d'options conséquent, pouvant faire tourner la tête. Pour les entreprises, la BMW 730dA finition «Luxe» série 7 semble la plus adaptée. Cette motorisation diesel permet à la berline d'atteindre 100 km/h en un peu plus de 7 secondes. Les rejets en CO2 sont limités (192 g/km) et la consommation tourne autour de 9,2 l/100 km.

Prix: à partir de 80000 euros TTC pour la finition «Luxe».

Emission de CO2: 192 g/km