Mon compte Devenir membre Newsletters

Vaut-il mieux ACHETER ou LOUER son MATERIEL INFORMATIQUE?

Publié le par

Si votre activité vous oblige à changer régulièrement vos ordinateurs, la location est à privilégier. A contrario, si l'obsolescence de votre matériel n'a pas beaucoup d'importance, l'achat est une bonne solution.

 

LUCIE-ANNE RADINSKY, cogérante de Balou RP

En louant nos PC, nous avons gardé notre capacité d'investissement pour des postes plus stratégiques.

Un collaborateur se plaint: le logiciel de graphisme installé sur son ordinateur serait trop lent. Il faut dire que son poste de travail est ancien. Il a plus de... trois ans. Il est donc temps de racheter un nouvel ordinateur. Une dépense qui n'était pas prévue dans votre budget. Ce problème aurait pu être évité si vous aviez choisi de louer votre parc informatique. L'achat ou la location des ordinateurs de votre entreprise demande une réflexion en amont. Pour faire le bon choix, vous devez avoir une vision claire du développement de votre société et de ses besoins. A chaque PME sa méthode de gestion du parc informatique. Car l'achat comme la location présentent des avantages et des inconvénients.

SUR LE WEB
Décrochez votre passeport numérique

Les prestataires de services demandent de telles garanties qu'il est quasiment impossible pour une entreprise de moins de deux ans d'accéder à la location. Depuis mars 2006, grâce au «Passeport pour l'économie numérique» du ministère des PME, vous accéderez à des solutions de financement intéressantes, de type crédit-bail ou location évolutive. La seule condition: obtenir votre «Passeport». Pour ce faire, vous devez participer à trois modules de formation parmi une liste de 18 proposée par le ministère des PME. L'inscription est gratuite et la formation éclair dispensée dans les Chambres de commerce et d'industrie, chambres de métiers et de l'artisanat, centres de gestion agréés, etc. Plus d'information sur le site dédié au «Passeport pour l'économie numérique»: www.econumerique.pme.gouv.fr

Louer pour renouveler. Plus concrètement, louer vos PC vous offre la possibilité de lisser votre trésorerie sur l'année, d'utiliser des ordinateurs renouvelés, en moyenne, tous les trois ans, d'assurer l'homogénéité des logiciels que vous utilisez et de ne pas avoir à gérer de stock. Le tout pour un loyer indexé sur le nombre de PC loués et la durée du contrat. Quant aux taux d'intérêt pratiqué par les prestataires, pour une location à long terme - c'est-à-dire plus de 24 mois - il tourne autour de 4,5% à 5%. Des raisons qui ont poussé Emmanuel Sevray, cofondateur de Commerceo, une entreprise parisienne de cinq salariés spécialisée dans la vente sur Internet, à louer son parc informatique: «Nous avons besoin d'un équipement de dernière génération. Or, notre loueur renouvelle nos ordinateurs tous les trois ans.» Une analyse partagée par Lucie-Anne Radinsky, cogérante de Ballou RP, une jeune entreprise de communication située à Paris. «Acheter les ordinateurs revient cher. En les louant, nous avons pu garder notre capacité d'investissement pour des postes plus stratégiques.» De fait, la PME de 12 salariés vient d'embaucher un collaborateur supplémentaire.

En théorie donc, la location semble intéressante pour toutes les jeunes entreprises. «Un entrepreneur navigue parfois à l'aveugle lors du lancement de son activité. La location lui permet d'augmenter le nombre d'ordinateurs au fil de sa croissance. Il n'y a pas de déperditions», défend Pascal Maubert, dirigeant de 01ADFM, spécialiste de la location informatique.

COMPARATIF
Achat ou location? Tout dépend de la durée de vie du matériel

Le loyer dépend du type d'équipement et de la durée du contrat. Pour les ordinateurs de bureau et les portables, la durée optimale est de 36 mois. Pour les serveurs, comptez plutôt 48 mois. Dans l'exemple fictif ci-contre (ordinateurs d'entrée de gamme et sans logiciels), la location sur trois ans est avantageuse. Le loyer final est supérieur à l'achat, mais vos ordinateurs sont souvent renouvelés, A contrario, si vous pouvez amortir votre matériel sur quatre ans ou plus, privilégiez l'achat.

Mais - comble des paradoxes - la location à long terme nécessite de multiples garanties financières (voir encadré), que peu déjeunes entrepreneurs peuvent fournir. Une difficulté dont témoigne Emmanuel Sevray (Commerceo). «La plupart des prestataires demandent une caution bancaire, une garantie de solvabilité et, parfois même, exigent d'examiner votre business plan, explique l'entrepreneur. Heureusement, nous avons pu contourner ce problème. De par notre activité, nous connaissons bien certains loueurs de matériel informatique. Nous avons donc eu moins de justificatifs à fournir.» L'achat, quant à lui, répond plutôt à des problématiques sectorielles. Il intéresse les entreprises qui n'ont pas besoin de travailler avec du matériel informatique de toute dernière génération. Si, pour les professionnels de l'informatique, un poste de travail est considéré comme dépassé au bout de deux ans, dans les faits, le même équipement demeure parfaitement utilisable pour la plupart des tâches courantes. Si vos collaborateurs se contentent d'un usage basique de leur PC (traitement de texte, envoi d'e-mails, tableurs, etc.), alors l'achat peut être intéressant. «Dans ce cas, vous pourrez conserver vos ordinateurs pendant quatre ans, voire plus», indique Pascal Maubert. Jusqu'au jour où les nouvelles versions des logiciels rendront votre équipement obsolète.

TEMOIGNAGE

AMADOU NGOM,
p-dg des Systèmes et des Hommes

Entre acheter et louer, le patron de la SSII n'a pas choisi. La PME privilégie deux critères principaux: sa trésorerie et la vitesse d'obsolescence des produits, La PME loue, par exemple, ses PC de bureau, fréquemment renouvelés, mais achète son matériel de production et de gestion, des investissements plus pérennes. Cette formule permet à l'entreprise de lisser sa trésorerie, «Nous disposons d'une quarantaine de postes de travail, en louant, nous étalons nos dépenses sur l'année. De plus, les taux d'intérêt pratiqués par les loueurs sont plutôt bas, De l'ordre de 4,5%», poursuit le p-dg, A noter que Des Systèmes et des Hommes dissocie le contrat de maintenance de la location. «En cas de problème, nous préférons nous adresser directement au constructeur.»

DES SYSTEMES ET DES HOMMES
Repères

- ACTIVITE: Services et ingénierie informatiques
- VILLES: Paris et Genève
- DIRIGEANT: Amadou Ngom, 45 ans
- FORME JURIDIQUE: SA
- ANNEE DE CREATION: 1990
- EFFECTIF: 85 salariés
- CA: 8,5 millions d'euros
- RESULTAT NET 2006: 500 000euros

Homogénéiser les versions. Ainsi, même si, en termes de capacité, vos ordinateurs font encore l'affaire, vous devrez tout de même les changer pour homogénéiser l'ensemble de votre parc informatique. Et ce, afin d'éviter les conflits entre Windows Vista et Windows XP, par exemple. Une problématique accentuée lorsqu'il s'agit des nouvelles versions des suites bureautiques, comme Microsoft Office. «Beaucoup d'entreprises sont contraintes d'homogénéiser leurs logiciels pour qu'ils soient compatibles avec ceux de leurs clients», poursuit le dirigeant de 01ADFM. A vous d'arbitrer: si vous pouvez amortir vos ordinateurs sur plus de trois ans, l'achat sera la meilleure solution. Dans le cas contraire, privilégiez la location.

Que vous optiez pour l'achat ou pour la location, la maintenance est un point essentiel. «Un ordinateur qui n'est pas entretenu par un professionnel verra ses performances diminuées en seulement quatre mois. Notamment à cause des virus et des logiciels mal installés», soutient Pascal Maubert. C'est pourquoi la maintenance est très souvent incluse dans les contrats de location d'ordinateurs. Mais vous pouvez aussi faire appel à un prestataire différent, ce qui est souvent plus avantageux en termes de coût. C'est le choix qu'a effectué Emmanuel Sevray, de Commerceo: «Nous avons choisi deux entreprises distinctes pour la location et la maintenance de nos ordinateurs. Au final, cela nous a coûté moins cher.»

Hélas négligé, l'entretien de votre parc informatique augmentera sa durée de vie de plusieurs mois, voire quelques années. Un point particulièrement important, surtout si vous avez opté pour la formule achat.

AVIS D'EXPERT

Acheter ou louer? Ce n'est pas une question de moyens.

PATRICK DOHIN,
p-dg de Computerland, entreprise spécialisée dans la location longue durée

«Achat ou location, ce n'est pas une question de moyens.» Pour Patrick Dohin, expert de la location informatique pour les PME, le choix est avant tout stratégique: «L'essentiel, c'est que la solution sélectionnée soit adaptée à votre entreprise». Il préconise de se poser les questions suivantes: à quel rythme devrai-je renouveler mes ordinateurs? Mes postes de travail doivent-ils être homogènes? «Si la réponse est affirmative, alors la location sera la solution à privilégier. Dans le cas contraire, pensez plutôt à l'achat.» Sachant que tous les secteurs n'ont pas les mêmes besoins d'évolution: «Certains sont plus consommateurs de NTIC que d'autres. Par exemple, dans le consulting, il est indispensable de renouveler ses ordinateurs tous les deux ans. Ici, la location est parfaitement adaptée.
A contrario, dans l'lndustrie ou le commerce, l'obsolescence du matériel n'a pas beaucoup d'importance. Dès lors, il vaut mieux acheter ses PC.»

EMMANUEL SEVRAY, cofondateur de Commerceo

La plupart des prestataires demandent de nombreuses garanties financières, comme une caution bancaire, une garantie de solvabilité, ou une analyse de votre business plan.

Mot clés :

Julien Van der Feer