Mon compte Devenir membre Newsletters

Votre site web est-il adapté aux smartphones ?

Publié le par

Les Français sont de plus en plus nombreux à surfer à partir d'un téléphone portable. Il est donc important d'avoir un site adapté à cette nouvelle forme de navigation, sous peine de perdre des prospects.

1 - POURQUOI S'INTERESSER AUX MOBINAUTES?

Être présent sur la Toile : une évidence pour de nombreuses PME. C'est en effet un moyen efficace pour, au minimum, présenter son entreprise et, au mieux, développer ses ventes. Dans certains cas, c'est également le seul canal de distribution. Reste que les habitudes de navigation des internautes évoluent. Notamment avec la percée des smartphones dans les ventes des téléphones portables en France. Environ 15 % des possesseurs de mobiles se connectent sur Internet grâce à cet outil, selon l'enquête «Conditions de vie et aspirations des français» menée par le Crédoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) et publiée en décembre 2010. Soit près de 7 millions de Français. À titre de comparaison, ils n'étaient que 7 % en 2008. Une source de trafic non négligeable. Encore faut-il que le profil des mobinautes soit intéressant pour votre entreprise. Il s'agit principalement de jeunes adultes : 30 % des 18-24 ans surfent depuis leur téléphone portable. Point intéressant, un peu plus d'un cadre sur cinq consultent des sites web depuis leur smartphone. A noter que la plupart des mobinautes vivent à Paris et dans son agglomération.

@ FOTOLIA / YURI ARCURS

 

RICHARD VOLODARSKI, Responsable marketing chez Linkeo

RICHARD VOLODARSKI, Responsable marketing chez Linkeo

RICHARD VOLODARSKI, Responsable marketing chez Linkeo

"Un site développé pour la navigation sur smartphone doit avoir une interface simplifiée au maximum."

2 - S'ADAPTER AUX USAGES DE NAVIGATION

Au-delà de leur profil, les mobinautes ont également un comportement de navigation particulier. «Us sont plus zappeurs que les internautes classiques », affirme Richard Volodarski, responsable marketing opérationnel chez Linkeo, agence de communication et de création de sites internet. Conséquence: s'ils ne trouvent pas les informations en moins de trois clics sur votre site, ils s'enfuient. Même sanction si la page d'accueil ne s'affiche pas assez rapidement. Par ailleurs, ils sont souvent à la recherche d'une information très précise, telle qu'une adresse, un numéro de téléphone ou la localisation d'un lieu via leur GPS. Certains d'entre eux se mettent même à acheter des produits. Toutefois, ils ne vont pas surfer sur le Web pendant une heure à partir de leur téléphone.

3 - L'OBLIGATION D'AVOIR UN SITE SPECIFIQUE

Même si cela peut paraître évident, les caractéristiques techniques des smartphones influent sur le comportement des mobinautes. De fait, les écrans des téléphones portables sont petits et la navigation se fait de façon tactile. Elle est donc moins précise qu'avec le pointeur d'une souris. «Il est essentiel de simplifier l'interface au maximum et de diminuer le nombre de pages pour faciliter le travail de recherche d'un internaute », assure Richard Volodarski.

Dans le même ordre d'idées, il est important d'épurer les rubriques de votre site, de limiter le contenu pour ne garder que les informations utiles. Par exemple, quelques lignes de présentation de l'entreprise, suivies de toutes ses coordonnées (adresse, e-mail, numéros de téléphone...). Toujours selon l'expert, quand un site classique comporte 15 à 20 lignes de texte par page, un site mobile ne doit en comprendre que cinq avec un titre. La raison ? « Il est pénible de scroller quand on n'utilise pas une souris à molette », sou ligne Richard Volodarski. Conséquence ? Il est impossible d'avoir un portail optimisé pour une navigation à la fois à partir d'un ordinateur et d'un téléphone portable. «Pour ne pas décevoir ses prospects et clients, il faut donc développer un site spécifique », défend Philippe Lourenço, p-dg de Mister Bell, régie publicitaire spécialisée dans l'Internet mobile. L'idée consiste à rediriger automatiquement les mobinautes vers la version mobile de votre site. Une manipulation simple, car il est techniquement possible de savoir si un internaute navigue à partir d'un ordinateur ou d'un smartphone. Toutefois, ce choix nécessite un investissement complémentaire, somme toute limité. Vous devrez compter un minimum de 2 000 euros HT pour réaliser une version allégée de votre site vitrine. «Il n'y a pas de plafond au coût de développement d'un site mobile, car tout dépend de ce qu'on veut faire », prévient Richard Volodarski (Linkeo). À titre de comparaison, développer une application pour iPhone coûte, en moyenne, 12 000 euros HT et ne fonctionne que sur un seul type de smartphone. L'investissement pour un site mobile reste donc raisonnable.

PHILIPPE LOURENCO, p-dg de Mister Bell

Pour ne pas décevoir ses prospects et clients, il faut développer un site adapté aux smartphones.

4 - EXIT LES FIORITURES

Outre la navigation, il existe également des impératifs d'ordre technique. Tout d'abord, il faut éviter d'utiliser du flash dans la conception de son site. «L'iPhone d'Apple ne le supporte pas, or c'est le smartphone le plus vendu en France en 2010», explique Philippe Lourenço, Pour la même raison, il est aussi déconseillé d'incorporer des modules en java (un langage de programmation) et de développer son site en HTML 5 (la dernière révision du principal langage de codage du Web), car ces technologies ne sont pas reconnues par de nombreux téléphones portables, notamment ceux d'ancienne génération. Par ailleurs, plus une page est lourde, c'est-à-dire comportant de nombreuses animations et visuels, plus elle mettra de temps à se charger. Les connexions sur un téléphone portable se font généralement via les réseaux Edge ou 3G, plus lents que l'ADSL ou le câble. Toujours au niveau de la compatibilité, veillez à ce que votre site s'affiche parfaitement avec les principaux exploreurs utilisés par les mobinautes: Safari, Internet Explorer Mobile et Opera. Un bug d'affichage sera rédhibitoire.

5 - UNE MISE A JOUR RAPIDE

Disposer de deux sites différents signifie des mises à jour spécifiques pour chacun d'entre eux. Reste que cette charge de travail supplémentaire est limitée. 

Par nature, le contenu d'un site mobile est restreint, tout du moins en ce qui concerne l'actualité de votre entreprise. Les modifications seront donc rares et peu nombreuses (changement d'adresse, de numéro de téléphone, etc.). A contrario, si votre actualité est débordante et nécessite des modifications quotidiennes (comme pour une entreprise d'e-commerce), il est sans doute plus judicieux de développer une application pour smartphone. C'est d'ailleurs le choix de certains pure players, comme eBay qui a lancé une application pour accéder directement aux enchères sur téléphone portable. Certes, l'investissement est plus élevé, mais c'est l'outil le plus en adéquation avec vos besoins.