Mon compte Devenir membre Newsletters

Zoom sur de jeunes entreprises très innovantes

Publié le par

Le C2EI (Concours européen de l'entreprise innovante) est organisé chaque année par la Jeune Chambre économique française (JCEF). Son objectif: récompenser de jeunes entreprises pour leur capacité à innover, que ce soit en termes de technologie ou de services. Rencontre avec trois lauréates du cru 2012: Janny MT, Filapi et CYTOPlat.

Janny MT rallonge la durée de vie des fruits et légumes frais

Multiplier par deux, voire trois, la durée de conservation des fruits et légumes fraîchement cueillis, telle est la promesse de Janny MT, une TPE familiale portée par Benoît Janny. « Grâce à notre procédé, les asperges, par exemple, peuvent se conserver jusqu'à 25 jours au lieu de quatre habituellement, affirme le dirigeant. Ainsi, les producteurs ne sont plus obligés de vendre dès la récolte.» Créée en 2009, Janny MT développe son procédé unique de stockage en atmosphère contrôlée durant trois ans. Aujourd'hui, elle est en phase de commercialisation. Ses clients potentiels? Les producteurs de fruits et légumes. Aujourd'hui, 65 % de son activité est réalisée à l'export, dans 22 pays. Pour ce faire, elle a pris le soin de déposer un brevet dans 86 pays pour protéger sa trouvaille. Autre projet: elle cherche des partenaires pour dupliquer son business model à l'international. Sa cible? «Peu importe, l'atmosphère contrôlée est une problématique qui se retrouve partout! », répond Benoît Janny.

Filapi mise sur l'accueil haut de gamme d'enfants

Trois centres de loisirs Filapi, situés dans les Hauts-de-Seine, accueillent les enfants de trois à dix ans et proposent une foule d'activités. Que ce soit pour de la garde ponctuelle ou sur abonnement, à la sortie de l'école, pendant les vacances scolaires, les mercredis ou pour l'organisation d'anniversaires. Leur credo: le ludo-pédagogique, grâce à l'intervention de spécialistes de la petite enfance et d'intervenants (artistes, scientifiques, sportifs professionnels, etc.). « Le tarif pour une journée se situe entre 60 et 100 euros. Il faut que ce prix soit justifié, d'où nos prestations haut de gamme », souligne la fondatrice de l'entreprise, Alexia de Bernardy. Filapi cible tant les particuliers que les entreprises. La société, qui compte 20 salariés, rencontre un franc succès. Créée en 2005, elle enregistre cette année 50 % de croissance. D'ailleurs, ce n'est pas par hasard que 40 business angels ont investi pour un montant total de 1,5 million d'euros...

CYTOPlat déclare la guerre aux particules toxiques

L'activité de CYTOPlat? Proposer une plateforme capable de détecter les particules toxiques en pharmacologie et donc, de protéger les sujets humains. Pour cela, la TPE réalise des tests sur les médicaments en voie de commercialisation. Cette démarche évite au fabricant d'engager des dépenses pour une molécule qui se révélerait néfaste pour l'homme. « L'industrie pharmaceutique, c'est une balance permanente entre le risque et le gain du médicament. Notre objectif est que le risque ne devienne pas plus important que le gain », explique Benoît Bordignon, le fondateur de CYTOPlat. Il a créé sa société en mars 2011 avec six associés. Leur cible? L'industrie pharmaceutique, mais aussi la cosmétique et la chimie. Aujourd'hui, CYTOPlat est en phase active de recherche de clients, afin de booster son activité dès 2013.