Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

@ FOTOLIA

Le business plan, un concept dépassé?

C'est souvent la même rengaine. Que vous soyez créateur ou repreneur d'entreprise, tôt ou tard, vous devez élaborer un business plan. Selon les investisseurs et les banques, c'est un document incontournable pour planifier avec précision le développement d'une société. Pour Claude Ananou, professeur de management à HEC Montréal, et Jean-Claude Volot, président du conseil de l'APCE, c'est une erreur. Les deux hommes ont présenté, début février, une nouvelle méthode d'accompagnement pour les jeunes chefs d'entreprise, baptisée SynOpp. Le principe? « Il s'agit d'une approche fondée sur le «GBS», c'est-à-dire un retour au gros bon sens », ironise Claude Ananou. Concrètement, il estime qu'un projet d'entreprise part avant tout d'une intuition et qu'il vit en fonction des opportunités d'affaires.

« Au-delà du chiffre d'affaires et du résultat net, il est difficile, voire impossible, de planifier dans le détail le développement d'une entreprise sur plusieurs années. Car une jeune pousse doit s'adapter constamment aux évolutions du marché », affirme, pour sa part, Jean-Claude Volot. Pour lui, c'est la preuve que le business plan est un concept dépassé, construit sur les théories planificatrices post-Seconde Guerre mondiale. D'ailleurs, le président de l'APCE estime que 95 % des plans d'affaires ne sont jamais respectés. Pour autant, il reste difficile de s'en passer. Notamment pour trouver des fonds. La solution envisagée? « Construire un business plan pour rassurer son banquier, mais bâtir son projet et développer son entreprise sur la base du bon sens », poursuit Jean-Claude Volot. La méthode SynOpp s'appuie sur plusieurs étapes-clés. Tout d'abord, la détection d'un besoin du marché et l'apport d'une solution pour y répondre. Ensuite, l'analyse des avantages de cette solution comparée à celle des concurrents déjà établis sur le secteur. Jusque-là, rien de bien novateur. C'est sur les étapes suivantes que la méthode SynOpp se démarque. Claude Ananou conseille aux entrepreneurs d'identifier la population qui sera ciblée par le nouveau produit ou service. Il appelle les individus qui la composent les «adeptes». Leurs retours permettront au futur dirigeant de poursuivre son projet ou de le repenser. Ces étapes validées, l'entrepreneur doit se poser les bonnes questions: est-il résistant au stress et se sent-il prêt à perdre sa mise de départ? Une fois ces caps franchis, la phase d'amorçage et le processus de création d'entreprise peuvent être entamés.

ASSISES DE LA SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE

100 correspondants PME sont IT mobilisés dans chaque département pour s'immerger dans les entreprises et recueillir leurs propositions de simplification. Ces rencontres permettront de constituer un échantillon de 500 à 600 retours d'expérience, avant de dégager des mesures pertinentes et rapidement opérationnelles. Suivront à la mi-avril des assises de la simplification nationale, qui dresseront un état des lieux et de pistes d'amélioration.

@ FOTOLIA/LD

Photographie des PME et ETI innovantes

L'établissement public Oséo comptabilise 6 686 entités ir (2 939 micro-entreprises, 3 574 PME et 173 ETI) ayant mis en oeuvre un programme d'innovation en 2009. Elles emploient près de 251 000 personnes, pour un chiffre d'affaires (CA) de 52,4 milliards d'euros, dont plus du quart à l'exportation. Elles investissent 4,2 milliards d'euros en R & D, soit 8 % de leur CA. Ces entreprises oeuvrent principalement dans l'industrie manufacturière (36 %), l'information et la communication (20 %), les activités spécialisées, scientifiques et techniques (21 %). La plupart sont en Ile-de-France, en Rhône-Alpes ainsi qu'en Paca, en Aquitaine, dans le Nord-Pas-de-Calais et les Pays de la Loire. Enfin, une jeune entreprise innovante sur dix a besoin de deux à trois ans avant de devenir une PME.

AGENDA

- FRANCHISE EXPO PARIS
Ce salon du recrutement et du développement de la franchise et du commerce en réseau a pour objectif de mettre en relation les créateurs d'entreprise et commerçants, avec plus de 450 marques françaises et internationales, issues de nombreux secteurs d'activité. Au programme de cette 30e édition: conférences et ateliers gratuits, villages et animations, avec cette année le Canada en invité d'honneur.
Du 20 au 23 mars, Parc des expositions de Paris. www.franchiseparis.com


- MARKET PLACE DU VOYAGE D'AFFAIRES
Hôtels, compagnies aériennes, transporteurs ferroviaires, destinations affaires, solutions on line, réseaux d'agences, assurances, assistance, centre d'affaires... Tous les acteurs en lien avec les voyages d'affaires et les déplacements professionnels sont réunis pour ce rendez-vous B to B.
Les 30 et 31 mars, Parc des expositions de Paris. www.lmpva.com


- BUREAU EXPO
Ce salon professionnel (ex-Siseo) dédié à l'environnement de travail regroupe 250 exposants, qui couvrent plus de 40 secteurs d'activité. Sont prévus: des conférences portant sur l'environnement de travail dans l'entreprise d'aujourd'hui et de demain, ainsi que des ateliers d'exposants, pour présenter les dernières réalisations et innovations.
Du 5 au 7 avril, Parc des expositions de Paris. www.bureaux-expo.fr

@ FOTOLIA / AKS

Business angels: entre mythe et réalité

Les business angels (BA) sont en plein essor en France. Mais ceux qui mettent en jeu leurs capitaux propres sous forme d'endettement ou de prise de participation dans une entreprise privée agissent de manière différente des deux côtés de l'Atlantique. C'est ce qu'explique Hélène Perrin-Boulonne, de la chambre de commerce et d'industrie de Paris, dans une étude publiée en février. Il en ressort que l'action des BA est moins limitée aux Etats-Unis que chez nous ; ils sont moins nombreux sur un projet (7 contre 14), mais y investissent plus (30 000 euros contre 16 000 euros) . Les BA étant un phénomène émergent en France, deux scénarios sont possibles. Soit ils se constituent en réseaux qui maillent l'ensemble du territoire et des secteurs, soit ils investissent sur des projets ayant une composante innovante, en y apportant capitaux et savoir-faire, et interviennent en amont du capital risque. « Les données françaises montrent une tendance à aller vers le premier scénario, alors que la coexistence de ces deux types de business angels est nécessaire au développement d'une économie entrepreneuriale », précise l'auteur.

A LIRE

- DE LA STRATEGIE A LA CESSION
Dédié aux entrepreneurs, cet ouvrage analyse l'ensemble des outils indispensables dans la démarche entrepreneuriale: stratégie et marketing, optimisation des ressources humaines et financières, gestion des problématiques technologiques, juridiques ou logistiques... Il donne des repères dans les différentes phases de la vie de l'entreprise.


La Boîte à outils du chef d'entreprise, par Victoire de Margerie et Séverine Le Loarne, éditions Dunod, février 2011, 192 p., 26 Euros

78 %

Tel est le pourcentage de cadres qui surfent sur le Web au bureau pour un usage privé. C'est l'un des enseignements de l'enquête de l'institut OpinionWay pour les éditions Tissot, parue début février. Ainsi, pour près de la moitié des cadres, la frontière entre vie privée et vie professionnelle est de plus en plus floue. Grâce aux outils de mobilité, ils sont 73 % à poursuivre leur journée de travail chez eux la moitié travaille pendant le week-end, 38 % pendant leurs jours de RTT, 24 % durant leurs trajets et 26 % pendant leurs arrêts maladie.

@ YVES ROLAND/FOTOLIA/LD

L'accès des PME aux marchés publics simplifié

Les membres du Réseau commande publique ont présenté au Sénat, le 2 février 2011, 10 propositions visant à améliorer l'accès des PME à la commande publique. Cette structure, créée en 2008 et animée par Oséo, rassemble les acteurs susceptibles de trouver des solutions pour que les PME bénéficient de cette manne potentielle. Voici les 10 propositions du rapport:

- simplifier les procédures ;

- orienter les PME vers la commande publique ;

- favoriser le contact entre acheteurs publics et entreprises ;

- favoriser l'allotissement et le groupement momentané de PME ;

- favoriser la collaboration entre grands donneurs d'ordres publics et fournisseurs stratégiques ;

- juger les candidatures à leur juste valeur ;

- assurer une équité financière vis-à-vis des entreprises attributaires ;

- augmenter le montant des avances du marché ;

- réduire les délais de paiement ;

- prévenir les litiges.

Pour rappel, la commande publique représente 120 milliards d'euros par an. Les PME se contentent de 35 % du gâteau.

Rens.: www.reseaucommandepublique.fr

APERO ENTREPRENEURS: POUR RENCONTRER D'AUTRES DIRIGEANTS

Comment rencontrer ses pairs tout en partageant un moment convivial? Lors des Apéros entrepreneurs. Lancé en février 2010, par Guilhem Bertholet, responsable de l'incubateur de HEC, et Gilles Poupardin, entrepreneur, cet événement a lieu le premier jeudi du mois, à 19 heures. Aix-en-Provence, Angers, Bordeaux, Caen, Cannes, Grenoble, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Paris, Perpignan, Quimper, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulon, Toulouse, Tours, Valence et Vienne: autant de villes où les dirigeants peuvent faire du networking de façon originale et chaleureuse. L'accès est libre et gratuit, à l'exception des consommations.
Rens.: http://aperoentrepreneurs.com

SUR LE WEB

- LA LOI AUTREMENT
«We democratize business law», telle est la base line du blog du cabinet d'avocats Bamboo & Bees. Sur http://blog. bambooandbees.com, vous trouverez l'actualité (droit de la propriété intellectuelle et TIC, droit des sociétés...) commentée. Des conseils mis en valeur par une plume pleine d'humour. «La galette des rois est-elle libre de droits?», «L'auto-entrepreneur à durée limitée», «Le Web prédictif: Minority report, c'est déjà aujourd'hui», «Nuage noir sur le solaire»: autant de sujets traités par ces hommes de loi d'un nouveau genre.

Concrétisez vos projets grâce à la finance participative

Le concept de My Major Company continue de faire des émules... Et cette fois en permettant le financement de PME! Si vous cherchez une petite somme pour mettre sur pied un nouveau projet, direction le site Friendsclear.com, pour y communiquer votre projet, votre profil et votre besoin de financement. Votre identité ainsi que votre historique bancaire sont alors vérifiés par le site communautaire, tout comme la viabilité du projet et la cohérence de la demande de prêt. Les internautes peuvent ensuite sélectionner leur projet favori et y investir un minimum de 100 euros. Si le projet est financé en totalité au terme de 30 jours de présence sur le site, le prêt est alors accordé par Friendsclear et les transactions sont gérées par le Crédit Agricole. Le montant maximum de chaque emprunt est fixé à 25 000 euros sur trois ans, avec un taux d'intérêt de 5,53 %.

UN SCANNER DE DOCUMENTS PORTABLE

Scanner n'importe quel document où que ce soit est désormais possible grâce au Fujitsu ScanSnap S1100. Ultra-compact, il se branche sur port USB et peut numériser jusqu'à huit pages A4 par minute, ainsi que des cartes plastifiées ou des documents A3. Il suffit d'insérer le document, d'appuyer sur un bouton, de sélectionner l'emplacement de sauvegarde. Le logiciel ScanSnap assure alors un flux électronique continu en générant des PDF, des images, des e-mails, des données de contact, ou encore des fichiers Microsoft Office (éditables pour Word, Excel, et PowerPoint).
Prix: 163 euros HT. Rens.: http://fr.fujitsu.com

DES CADEAUX D'AFFAIRES ARTISTIQUES

Comment se différencier de ses concurrents? En offrant à ses clients des cadeaux d'affaires atypiques. Arteum lance une gamme de produits reposant sur des oeuvres d'art contemporaines: photographies en série limitée, sculptures, objets de design et de décoration, etc. La société propose également une sélection de produits en lien direct avec l'actualité artistique: des verres inspirés de Piet Mondrian (rétrospective Mondrian au Centre Pompidou), une bougie parfumée Basquiat (exposition au Musée d'art moderne de Paris)...
Prix: De 1 à 500 euros HT. Rens.: www.arteum.com

Un site pour évaluer rapidement votre entreprise

Combien vaut mon entreprise? Une question que se posent de nombreux dirigeants, notamment dans le cadre d'une cession ou d'une transmission de parts entre associés. Dès lors, pourquoi ne pas faire appel à E-valo.fr? Le site propose en effet d'évaluer votre société en trois jours seulement. Le secret: le portail ne réalise pas un réel audit. En clair, il ne s'occupe pas des données «produit», «concurrence», etc. Il n'étudie pas non plus le marché sur lequel évolue votre société. E-valo.fr établit ses évaluations d'après les informations comptables (fournies en remplissant un formulaire en ligne) et pondère les valeurs obtenues en fonction de ses propres analyses et de sa connaissance du marché.

Prix: 250 euros TTC. Rens.: www.e-valo.fr

DES BLOUSONS PROFESSIONNELS «FLASHY»

Etre visible en toutes circonstances constitue une obligation pour les personnes travaillant sur des chantiers, dans la logistique ou sur des tarmacs d'aéroport. Le fabricant Chatard vient justement de lancer Fjord, une gamme de blousons «haute visibilité». Fluo et rétroréfléchissants, ces manteaux isolent du froid, sont imper-respirants et servent de coupe-vent. Les manches et la capuche sont amovibles. Ces habits sont conformes aux normes EN 340 (vêtements de protection), EN 471 (vêtements de signalisation à haute visibilité) et EN 14058 (articles d'habillement de protection contre les climats frais).
Prix: entre 50 et 70 euros HT. Rens.: Roanpanchos.com

UN LOGICIEL DE CRM QUASI GRATUIT POUR CREATEURS D'ENTREPRISE

WaveSoft, éditeur de progiciels de gestion intégrée (ERP), lance le Pack Créateur, réservé aux entreprises en cours de création ou ayant moins de 12 mois d'activité. La particularité de l'offre? Les licences sont offertes durant la première année sur les modules de gestion de la relation client, de gestion commerciale, de comptabilité et de points de vente. Sous réserve de souscrire un contrat de maintenance Bronze, Silver ou Gold. La solution permet de réaliser des tableaux de bord à partir des données de l'entreprise. Un outil utile pour réduire ses charges et ses coûts de gestion.
Prix: Respectivement 150, 300 et 400 euros HT par an pour les contrats Bronze, Silver et Gold. Rens.: www.wavesoft.fr