Mon compte Devenir membre Newsletters

tableau de bord

Publié le par

Chiffres-clés, obligations sociales et fiscales du mois, actualité juridique utile aux PME/PMI.

12 à 24 jours

Telle est la durée légale du congé principal que vos salariés peuvent prendre entre le 1er mai et le 31 octobre. C'est l'employeur qui fixe les dates de départ en congés de ses salariés, après avis des délégués du personnel, selon des critères comme la situation familiale ou les possibilités de congés du conjoint.

2382 Euros

C'est le nouveau plafond mensuel de la Sécurité sociale, revalorisé au 1er janvier 2008. Valable jusqu'au 31 décembre, il I sert dans le calcul I de certaines cotisations sociales.

16,40 Euros

Depuis le 1er janvier, le I remboursement «es déplacements professionnels de vos salariés, s'ils n'excèdent pas les , barèmes légaux, est exonéré de charges sociales Ansi, si un salarié I est contraint de déjeuner au restaurant, vous pourrez lui rembourser, pour année 2008, jusqu'à 16,40 Euros par jour.

Rens.: www.urssaf.fr

La cession d'une entreprise ne s'improvise pas. Même si vous n'envisagez pas de passer la main avant cinq ans, commencez à vous intéresser aux repreneurs éventuels. Qui sont-ils? Selon une étude réalisée fin novembre 2007 par le Fusacq, site internet dédié à la reprise et à la transmission d'entreprise, le repreneur type est âgé de 45 ans. Il vient le plus souvent d'une société de plus de 50 salariés et habite en Ile-de-France ou Rhône-Alpes. Il convoite une petite structure des secteurs des industries traditionnelles ou des services, hors technologie. Son apport personnel oscille entre 100000 et 300000 euros. Ses outils de recherche? Le Web et les cabinets d'intermédiation repreneurs/ cédants. Enfin, les candidats à la reprise restent humbles et pragmatiques: à 80%, ils plébiscitent l'accompagnement pendant quelques mois par le cédant après la reprise.

@ Source: Fusacq

Donnez votre matériel informatique à vos salariés

Dans le cadre de la loi de finances 2008, l'amendement dit «Renaissance Numérique» (du nom d'une association) a été adopté. Il permet aux entreprises de faire don à leurs salariés de leur matériel informatique entièrement amorti et des logiciels nécessaires à son utilisation. Ce don à titre gracieux n'est pas considéré comme une rémunération et échappe ainsi à toute taxation, que ce soient en termes de charges sociales ou d'impôt sur le revenu. Seul impératif: le prix de revient global des matériels et logiciels remis aux salariés ne doit pas excéder 2 000 euros. Trois millions d'ordinateurs (chiffres 2007) échapperont peut-être ainsi à la déchetterie.

DEFINITION DU MOIS

Capacité d'autofinancement (CAF)

Elle correspond à l'excédent monétaire dégagé par l'exploitation d'une société pendant une certaine période. Elle se calcule généralement pour chaque exercice de l'entreprise. CAF = Résultat net + Dotation aux amortissements et Provisions. La CAF indique la capacité de l'entreprise à financer sa propre croissance.