Mon compte Devenir membre Newsletters

ABC (Activity-based Costing : Coûts à base d'activité)

Méthode de comptabilité des coûts par activité. Cette méthode de calcul du coût de revient d'un produit ou d'un service consiste à identifier les activités ou les processus requis par sa création et à prendre en compte leurs coûts respectifs. Source : liste officielle publiée au JO du 26 mars 2004.

Selon la définition proposée par la coopérative d'entreprises industrielles américaine CAM-I (Computer Aided Manufacturing-International), la méthode ABC est conçue pour « mesurer les coûts et les performances d'activités et d'objets générateurs de coûts (notamment les produits). Les coûts sont affectés aux activités en fonction de leur consommation de ressources. Les coûts sont affectés aux objets générateurs de coût en fonction de leur utilisation d'activités. ABC identifie les relations causales entre facteurs de coût et activités ». Elle a été inspirée par le mouvement de recherche au début des années 80 aux États-Unis dans le cadre du programme Cost Management System, avec pour principaux représentants Kaplan, Miller, Porter. Parmi les chercheurs français, il convient de citer Lebas, Mevellec. L'objet de ces recherches est de dépasser les méthodes traditionnelles inadaptées de comptabilité analytique qui découpent l'entreprise en fonction et par produit, alors que l'objectif de l'entreprise est de produire de la valeur ou d'augmenter la valeur d'un produit, ce qui implique de raisonner en termes d'activités et de chaîne de valeur. En d'autres termes, il s'agit d'une méthode de calcul en coûts complets, qui met plus l'accent sur l'explication des causes des coûts des activités (inducteurs de coûts), que sur le calcul du coût des produits obtenus. Les inducteurs d'activités (unités d'œuvre) permettent l'imputation aux coûts des produits des ressources consommées par les activités, sachant qu'une activité est un ensemble de tâches ordonnées entre elles pour un objectif précis. Les activités concourant à un même but sont regroupées selon des processus transversaux.

Les principales phases de la méthode ABC sont, en premier lieu évidemment, l'identification des activités (connaître ce que chaque service de l'entreprise fait), puis évaluer les ressources consommées par les activités sur la base du postulat fondamental de la méthode ABC :

« Les produits consomment les activités et les activités consomment les ressources ».   

La matrice des ressources consommées peut être représentée ainsi :

Centres d'analyse

Acti­vi­tés

Achats et appro­vi­sionn.

.........

Entre­tien

Usinage

Expé­di­tions

Usinage

Contrôle des appro­vi­sionn.

Entre­tien matériel

Gestion des four­nis­seurs

Ordon­nan­ce­ment

.........

xx

xxxx

xxx

xxxx

Total centres d'analyse

xxxx

xx

xxx

xxxx

x

La troisième étape est la définition des inducteurs de coûts par activité, l'équivalent de l'unité d'œuvre de la comptabilité analytique traditionnelle. Ces inducteurs peuvent être le temps consacré à une activité, le nombre d'unités du produit contrôlé, le nombre de fournisseurs ou de clients gérés par les activités de gestion des fournisseurs et gestion de la clientèle, etc. En faisant une matrice dont les lignes correspondent aux inducteurs et les colonnes aux activités, il est alors possible d'identifier les inducteurs les plus fréquents et de repérer le nombre d'inducteurs par activité. À la suite de quoi, on calcule le coût unitaire d'un inducteur par le rapport entre, d'une part, le coût des ressources attribuées à l'activité et, d'autre part, le nombre d'inducteurs. La fin logique de cette troisième étape est le calcul du coût des produits ou tout autre élément pour lequel le calcul du coût est pertinent comme par exemple le coût d'une ligne de produit, le coût des projets, etc.

Lexique de gestion et de management

Lexique de gestion et de management

Alain-Charles Martinet, Ahmed Silem

Présentation