Mon compte Devenir membre Newsletters

Cloud computing

Selon sa traduction littérale, le cloud computing signifie "l'informatique dans les nuages". Ce langage abstrait revêt pourtant un aspect extrêmement concret, car ce concept informatique correspond à une utilisation massive de serveurs capables de stocker et de libérer une quantité exceptionnelle d'informations.

Comment fonctionne le cloud computing ?

Le cloud computing, ou seulement "cloud", est constitué d'un ensemble de services qui permettent à un utilisateur de transférer ses ressources informatiques de toute nature depuis un serveur local vers des serveurs externes. Ces serveurs distants, également appelés datacenter, sont accessibles par Internet et disposent d'une capacité considérable de stockage de l'information, qu'ils pourront ensuite restituer à la demande. Il existe trois modèles de services :

  • Software as a Service : l'utilisateur utilise les applications hébergées dans le cloud computing ;
  • Plateform as a Service : l'utilisateur développe ses applications en se servant des ressources mises à sa disposition dans le cloud computing ;
  • Infrastructure as a Service : l'utilisateur se sert de systèmes virtuels fournis dans le cloud computing.

Quelles sont les caractéristiques du cloud computing ?

Pour les entreprises, le cloud computing garantit :

  • une plus grande flexibilité des outils informatiques avec, notamment, l'absence d'installations informatiques et de mises à jour ;
  • un budget optimisé via une facturation à la demande ;
  • des données sécurisées sans aucune information enregistrée sur disque dur ;
  • des informations plus accessibles puisqu'elles sont déjà mises en ligne ;
  • une informatique nomade accessible depuis tous les ordinateurs et terminaux numériques (smartphones, tablettes, etc.).

Articles liés à cette définition :