Mon compte Devenir membre Newsletters

Compte de résultat

Document de synthèse qui récapitule l'ensemble des produits et des charges de l'exercice en fonction de leur date d'engagement et non d'encaissement et de décaissement. Il fait apparaître, après déduction des amortissements et des provisions, le bénéfice ou la perte de l'exercice.

Les charges et des produits sont ventilées en trois catégories : les éléments d'exploitation, les éléments financiers et les éléments exceptionnels. Les charges correspondent aux dépenses qui n'ont pas comme contrepartie une augmentation du patrimoine. Il s'agit donc uniquement de flux, et les stocks n'apparaissent ainsi que par leurs variations.

Les charges d'exploitations sont notamment : les variations de stocks, les marchandises, les approvisionnements, les impôts et taxes, les travaux et services utilisés par l'entreprise, les salaires, les charges sociales, la dotation aux amortissements et aux provisions. Les charges financières correspondent aux intérêts et charges assimilées, dotations aux amortissements et provisions, charges nettes sur cession de valeurs mobilières de placement, différence négative de change. Les charges exceptionnelles concernent les opérations de gestion, les opérations en capital et les dotations aux amortissements et aux provisions. À ces trois catégories de charges s'ajoutent la participation des salariés, les résultats de l'entreprise et les impôts sur les bénéfices.

Les produits d'exploitation comprennent les ventes de marchandises, la production vendue, la production stockée, la production immobilisée, les subventions d'exploitation, la reprise sur provisions. Les produits financiers sont principalement les revenus des titres de participation, les revenus des valeurs mobilières de placement, la différence positive de change. Les produits exceptionnels portent sur les opérations de gestion, les opérations de capital et la reprise sur provisions et transferts de charges.

L'équilibre entre les produits et les charges est obtenu par l'adjonction d'un solde créditeur du côté des charges en cas de bénéfices (produits supérieurs aux charges), ou d'un solde débiteur ou négatif du côté des produits en cas de pertes. Toutefois différents soldes intermédiaires peuvent être dégagés : l'Excédent brut d'exploitation (EBE) en faisant la différence entre les produits d'exploitation et les charges d'exploitation hors dotation aux amortissements et aux provisions, le résultat d'exploitation par la prise en compte des dotations aux amortissements et aux provisions, le résultat financier pour les opérations financières, le résultat exceptionnel pour les opérations exceptionnelles.

Si l'article 9 du Code de commerce laisse la possibilité de présenter le compte de résultat, soit sous forme d'un tableau, soit en liste, la présentation la plus largement répandue en France, comme au niveau international, est la présentation en liste.

Lexique de gestion et de management

Lexique de gestion et de management

Alain-Charles Martinet, Ahmed Silem

Présentation