Mon compte Devenir membre Newsletters

Fonds d'investissement

Les fonds d'investissement sont également connus sous l'appellation de fonds de placement. Ce sont des organismes qui détiennent un portefeuille d'actifs financiers en multipropriété. Les propriétaires sont des épargnants, les titres de propriété sont des actions. Le capital des fonds de placement est généralement variable, ce qui permet aux épargnants d'échanger leurs titres à tout moment sur un marché secondaire. On distingue les fonds d'investissement à gestion passive, à gestion active et les Hedge Funds.

Les fonds d'investissement à gestion passive

L'objectif des fonds d'investissement à gestion passive est de répliquer les performances d'un marché. Dans cette configuration, les gestionnaires achètent les valeurs composant un indice, par exemple le CAC 40. Ils se basent sur la capitalisation boursière et font varier la composition de leur portefeuille en fonction des évolutions de l'indice. Le niveau de risque est le même que celui du marché qu'ils répliquent et les frais de gestion sont faibles. L'objectif est avant tout la sécurité du placement.

Les fonds d'investissement à gestion active

Les fonds d'investissement à gestion active ont pour objectif de surperformer le marché. Les gestionnaires cherchent à obtenir un rendement supérieur aux indices majeurs, tels que S&P 500 et CAC 40. Pour atteindre leurs objectifs, ils recherchent la plus-value en achetant et en revendant en grande quantité. Le niveau de risques dépend de la répartition du portefeuille entre les valeurs de croissance, les valeurs d'actifs, les petites et grosses capitalisations.

Les fonds spéculatifs ou Hedge Funds

Les fonds spéculatifs sont plus connus sous leur appellation originelle de Hedge Funds. Ils constituent des placements à risque, dans un environnement peu réglementé. Les gérants peuvent ainsi utiliser des stratégies non autorisées pour des fonds d'investissement à gestion passive et active. Ils peuvent notamment vendre à découvert, passer des transactions avec effet de levier de l'emprunt.

Articles liés à cette définition :