Mon compte Devenir membre Newsletters

Intégration globale

Méthode de consolidation des comptes pratiquée dès lors qu'une société consolidante, généralement une société mère, exerce sur une autre société, généralement une filiale, un contrôle excessif.

Dans le bilan consolidé, l'intégration globale consiste à remplacer les titres de participation détenus par la société mère dans les filiales par les actifs et les passifs correspondants et à répartir les capitaux propres entre les intérêts de la société mère et les intérêts des autres associés, appelés intérêts minoritaires, en proportion du pourcentage d'intérêts. L'écart de première consolidation qui en résulte éventuellement doit être ventilé entre les écarts d'évaluation et l'écart d'acquisition.

Dans le compte de résultat consolidé, les charges et les produits de la société mère et des filiales sont cumulés. Le résultat global qui en résulte intègre la part des associés minoritaires qui doit être retranchée pour obtenir le résultat revenant à la société mère.

Notons que cette méthode requiert l'élimination des opérations intragroupe, l'homogénéisation des règles comptables de l'ensemble des sociétés consolidées ainsi que certains retraitements.

Lexique de gestion et de management

Lexique de gestion et de management

Alain-Charles Martinet, Ahmed Silem

Présentation