Mon compte Devenir membre Newsletters

Entrepreneurs : comment trouver un financement adéquat à ses besoins ?

Publié le par / Avec la Marketplace

On peut faire beaucoup de choses avec peu d’argent, mais il arrive un stade où il est nécessaire pour l’entrepreneur de trouver un financement externe

On peut faire beaucoup de choses avec peu d’argent, mais il arrive un stade où il est nécessaire pour l’entrepreneur de trouver un financement externe, pour financer sa croissance (financement du BFR), ou des projets d’investissement par exemple.

En tant que dirigeant d’entreprise, la question des conditions d’accès à ce financement n’est pas neutre : coût, accès, disponibilité, effet dilutif... Par ailleurs les voies ne sont pas forcément toutes adaptées au profil de l'entrepreneur (start-up, TPE, PME), et à ses besoins (financement de l'immatériel, actifs réels, BFR...).

En complément des financements traditionnels : business-angels, private equity, banques (qui ne sont d’ailleurs pas toujours accessibles) le crowdfunding/ crowdlending offre de nombreuses solutions complémentaires qui peuvent correspondre à différents besoins rencontrés par les PME.

Explorons ici quelques profils et cas concrets pour répondre à une question fondamentale pour l'entrepreneur : comment trouver un financement qui correspond à ses besoins ?

Je suis une TPE, une start-up, je démarre avec peu de moyens et je veux trouver un financement rapide :

A ce stade je n’ai souvent qu’une faible visibilité sur mon activité. Ma priorité va être de valider mon concept et de le faire connaître. Je vais en priorité faire appel au « love money » auprès de mon réseau proche, j’aurais peut-être accès à du financement bancaire pour financer certains équipements mais globalement le marché du crédit m’est à priori fermé. Dans ce contexte le « crowdfunding » sur son modèle originel peut-être une solution très adaptée. Les modèles participatifs tels que Kickstarter, vont permettre de garder le contrôle de mon capital, de faire financer un prototype et de tester l’appétence du marché pour mon produit. L’avantage est triple : les membres de la plateforme vont participer à un achat groupé avec une prestation ou un produit en contrepartie, ce test grandeur nature permettra de valider partiellement le concept et d’éviter de faire fausse route, à la dimension financière s’ajoute un puissant levier marketing.

 

J’ai déjà validé mon marché, mais je suis de création récente et je ne fais pas encore de profits.

Je ne dispose pas forcément d’un accès à un réseau de business angels, mon profil (antériorité, visibilité, montant recherché) va sans doute me couper l’accès à la plupart des leveurs de fonds traditionnels, et à de nombreux professionnels de l’investissement qui jugeront le projet « encore trop petit ».  Les plateformes de crowdfunding equity peuvent être un interlocuteur adapté (à ce stade la qualité de crédit de la société et par ailleurs nulle) : elles vont faire l’interface directe avec des actionnaires potentiels.  Il existe de nombreux acteurs sur ce segment : Wiseed ou Smartangels par exemple.

 

Je suis une TPE qui n’a pas encore atteint le million d’euros de chiffre d’affaire

Si j’ai moins de 3 ans d’historique les banques vont souvent hésiter à me prêter, sauf avec des contre-garanties. Pour financer ma trésorerie ou de l’investissement je peux me tourner vers des plateformes de crédit TPE qui vont agréger des petits montants souvent avec une prime de risque élevée étant donné l’absence de visibilité. Ce mode de financement est cependant plutôt adapté pour des montants de petite taille (quelques dizaines de milliers d’euros) et dans cette optique le choix de la plateforme n’est pas neutre, il faudra s’assurer que la communauté de prêteurs est significative car le succès du financement n’est pas garanti et dépendra de la réaction de la base de prêteur.

 

Je suis un PME faisant plus d’1 million d’euro de CA avec de l’antériorité et je suis profitable

J’ai un accès au crédit bancaire mais celui-ci est insuffisant et uniquement adossé à des prises de sûretés sur mes actifs (nantissement de fonds de commerce…). L’alternative pour mes besoins moyen/long terme est de lever du capital ou bien de fournir une caution à la banque. Cependant étant donné qu’à ce stade du développement, mon risque est a priori mesurable (historique de compte, note banque de France) je peux faire appel à des plateformes de crowdlending qui combinent financement via la foule et financement via des fonds de crédits souvent souscrits par des institutionnels qui cherchent du rendement à moyen terme. C’est le cas de WeShareBonds  (une levée de fonds par emprunt obligataire participatif) ou bien Lendix. L’avantage pour l’emprunteur est multiple : garantie du financement par la plateforme, montants disponibles plus importants (au-delà du million d’euros) sur des maturités comprises entre 2 et 5 ans.

 

J’ai avant tout une problématique de financement de BFR court terme avec des contrepartie de qualité

Sous réserve de la solvabilité des contreparties clients, et de certains points juridiques à valider (contreparties françaises) il est possible de céder ses créances sur une plateforme spécialisée qui constitue ainsi une alternative à l’affacturage. C’est ainsi le cas de la plateforme Finexkap qui s’est spécialisée sur ce secteur.

 

Je suis un promoteur immobilier, je veux en fin de programme récupérer mon capital investi et aller sur un nouveau projet

Ma contrainte de promoteur immobilier est avant tout aligner mes ressources et mes dépenses durant le cycle de commercialisation et de construction : pour cela je dispose des apports des clients (d’autant plus élevés que le taux de pré-commercialisation est important) qui seront débloqués par étapes jusqu’à la livraison finale et par ailleurs d’un prêt bancaire. Je vais devoir financer mes dépenses en amont (études, terrains) et fournir un apport personnel pour clôturer le financement. Avec le financement participatif je peux créer une société "ad hoc" pour chaque projet et donner accès au capital sur la durée de commercialisation avec une option de rachat à l’issue de la clôture du programme, certaines plateformes telles qu’Anaxago ont développé une pratique sur le sujet

 

Le crowdfunding, que ce soit via du financement participatif en equity ou du crowdlending offre ainsi de nombreuses variantes et fournit un complément aux modes de financement traditionnels. En choisissant un interlocuteur adapté à la spécificité de sa situation, le chef d’entreprise augmentera ses chances de trouver un financement adéquat dans les meilleures conditions.