Mon compte Devenir membre Newsletters

[FINTECH] Financer ses achats sans avoir recours à sa trésorerie, maintenant une réalité !

Publié le par / Avec la Marketplace

Le système transactionnel de troc appelé « Barter » importé des pays anglo-saxons permet aux entreprises de mieux utiliser leurs actifs disponibles et de se développer grâce à un mode de commerce BtoB innovant. Découvrez l'échange inter-entreprises avec France BARTER !

Combien de gérants, fondateurs, directeurs souhaitent mettre en place des projets pour leurs entreprises mais se retrouvent contraints par manque de trésorerie ? Quel entrepreneur ne s’est jamais retrouvé face à des difficultés de trésorerie lui rendant la tâche difficile malgré des ressources disponibles ? Quelles alternatives pourraient permettre aux sociétés de sortir de ce cercle vicieux pour basculer vers un cercle vertueux ? Telles étaient les problématiques mises en exergue par Bercy en 2013 dans l’objectif d’apporter de nouvelles solutions de financement complémentaires & coopératives.

 

Cette réflexion a conduit Bercy à éditer le « Guide des échanges inter-entreprises de biens et services », rapport ministériel édité en 2013, dédié au « Barter ». Système d’échanges très ancré en Suisse (pionnier de la pratique avec la création de la banque WIR en 1934) et dans les pays anglo-saxons, celui-ci permet ainsi aux sociétés de financer leurs achats sans sortir de trésorerie, mais plutôt contre la production de leurs propres produits & services.

 

C’est dans cet optique d’échange inter-entreprises que fut créée la coopérative (SCIC) France Barter, une Marketplace BtoB ouverte aux entreprises de tout type de secteurs et dotée d’une unité de compte nommée le Bart€r permettant aux sociétés de troquer leurs Produits & Services sans dépendance bilatérale, bref… du troc BtoB multi-parties !  Financement alternatif et complémentaire, ce système ingénieux & digital permet de financer les dépenses courantes ou petits projets d'investissement des entreprises directement grâce à des ventes additionnelles réalisées auprès de ce réseau, sans avoir à contacter leur banquier pour emprunter.

 

Depuis la création, des centaines de sociétés issues de secteurs d’activité divers et variés troquent entre elles des services allant de prestations comptables à la création d’un site web, du conseil juridique à la location de salles événementielles ou encore la location de VTC, le référencement Web, la réalisation de travaux d'impression,  des nuits d'hôtel ou de la location courte durée d'appartements meublés, la présence sur des salons professionnels, l’achat de mobilier de bureau… La force de ce type de réseau  réside dans la diversité de ses membres et leur intérêt commun pour commercer sans sortie de cash.

 

Très démocratisé dans les pays anglo-saxons et en Suisse avec le modèle WIR, le Barter a de nombreux avantages et notamment ceux de travailler en réseau, de transformer ses actifs sous-exploités (capacité de l’outil Machine, espaces de stockage disponibles, etc.) en capacité de financement, de rencontrer de nouveaux clients et fournisseurs potentiels engagés dans une même démarche collaborative : celle d’être connecté un réseau BtoB de manière simple et efficace. C’est ce que propose France Barter depuis maintenant 3 ans.

 

Comment fonctionne une Marketplace France Barter ? Une fois les sociétés inscrites sur la plateforme, elles renseignent et géo-localisent leurs offres ainsi que leurs besoins d’achats. Dès lors, les algorithmes de la plate-forme et les équipes France Barter vont les connecter d'une part avec des clients potentiels et d'autre part avec des prestataires ou fournisseurs pertinents. Des évènements de networking mensuels favorisent les mises en relation et les transactions entre membres sociétaires. Pour chaque vente réalisée, une facture est émise par le vendeur avec la mention ‘paiement par compensation'. Cette facture sera ensuite envoyée à France Barter pour que le vendeur voit son compte Bart€r crédité pendant que celui de l'acheteur est débité du montant Bart€r énoncé sur la facture : sachant que tout simplement, 1 euro correspond à 1 Barter €, aussi appelé B€ (valeur fixe). La TVA présente sur les factures est donc déclarée et enregistrée comptablement.

 

Plusieurs success stories permettent d’illustrer l’intérêt d’un tel système. La première est celle du traiteur Dinogo, qui souhaitait à tout prix ne pas rater le virage du numérique. Celui-ci devait gérer une trésorerie sensible liée à une activité saisonnière et laissant place à des moments plus calmes, et donc plus de temps humain disponible. En réalisant plusieurs prestations de traiteur auprès d’autres membres du réseau, ce sociétaire put prendre contact avec une agence de communication pour la réalisation d'un site web, d'une vidéo entreprise et d'une stratégie digitale. Un virage réussi !

 

Une autre success story est celle de Portrait 2.0, un membre proposant aux sociétés d’améliorer leur image en ligne en réalisant des portraits professionnels. Ce service a rencontré un vif succès sur le réseau, réalisant plus de 20 000 B€ de facturation en quelques mois seulement. Désireux d’acquérir de nouveaux clients, Portrait 2.0 a financé avec ses crédits Barter une prestation de référencement SEO/SEA, la mise en place d’un outil de tracking, de la force commerciale externalisée et de la formation commerciale pour ses 2 nouveaux collaborateurs.

 

L'ère des plateformes et du communautaire s'étend doucement mais sûrement au domaine du BtoB, de nouvelles alternatives de financement fleurissent (achats groupés, crowd-lending, néo-banques, achat de créances…). Le leitmotiv de ces nouveaux acteurs: apporter aux dirigeants de TPE et PME des solutions de financement digitales alternatives.

 

La qualité du réseau et la fiabilité des entreprises admises étant primordiales, France Barter utilise les données de Creditsafe pour vérifier la solvabilité des entreprises qui accèdent au réseau, leurs comportements de paiement et être alerté en temps réel de problèmes qui pourraient survenir. Le rating est implémenté directement dans la plateforme France Barter via une API et permet aux animateurs réseau d’avoir une vision précise de la situation financière des entreprises de manière quotidienne, aussi lors des mises en relation et dans le suivi des transactions.

 

Plus d’infos sur http://blog.francebarter.coop/nouvelle-video-france-barter-a-partager-sans-moderation/ ou sur https://www.francebarter.coop/ !