Mon compte Devenir membre Newsletters

Les 8 compétences clés du Directeur Financier en 2020

Publié le par / Avec la Marketplace

Le rôle du Directeur Financier connaît une évolution significative avec la digitalisation des systèmes d’information, plus particulièrement avec la robotisation et l'automatisation. Véritable architecte de la valeur de l’entreprise, il exerce une influence de plus en plus stratégique.

Son rôle inclut aujourd'hui d'à la fois faciliter la recherche de croissance, gérer les complexités et assurer la maîtrise des coûts dans un contexte d’avancées technologiques majeures. Tandis que l’entreprise doit allier agilité et vélocité, à quoi ressemblera le rôle du Directeur Financier d’ici 2020 ? Quelles nouvelles compétences doit-t-il maîtriser ? Projection d’une fonction-clé en plein renouvellement  avec Philippe Gangneux, Directeur Administratif et Financier du Groupe Sidetrade et partenaire de Creditsafe.

 

1.Démocratiser l’innovation au sein de l’entreprise

Le Directeur Financier du futur devra se faire l’ambassadeur de l’innovation dans sa structure : les nouvelles technologies, au premier titre desquelles l’intelligence artificielle, deviennent un incontournable que les entreprises les plus innovantes ont déjà adopté. Seules ces nouvelles solutions permettront aux décideurs de gagner en intelligence et en vélocité, nécessaires pour rester compétitifs.

 

2.Devenir un magicien des données

Si le Directeur Financier d’aujourd’hui occupe un rôle transactionnel, demain les données le placeront au cœur de l’activité de l’entreprise. Dans une étude « Le Directeur Financier : Un Champion de la Création de Valeur », Accenture Strategy estime que 90 % du temps des Directeurs Financiers sera consacré aux données d’ici 2020. Seules 3 % des entreprises auraient atteint ce stade à l’heure actuelle. Le rôle du Chief Financial Officer se confondra avec celui du Chief Data Officer.

 

3.Faire face à une complexité croissante

La complexité est aujourd'hui le plus grand défi à relever par le département de la Finance ; elle est également source d’opportunités. En effet, la digitalisation entraîne une augmentation du risque, notamment au niveau de la sécurité de la donnée en entreprise, et une complexification des processus de gestion en place pour contenir et maîtriser ce risque : renforcement du modèle économique, contrôle des données, benchmark de la concurrence… autant d’enjeux qui devraient devenir de plus en plus prégnants pour les fonctions Finance.

 

4.Développer son leadership

54 % des Directeurs Financiers considèrent la gestion des compétences comme la priorité n°1 dans la transformation de la fonction de leur métier d’après PwC. Son rôle devenant de plus en plus stratégique, le Directeur Financier a plus que jamais intérêt à gérer les compétences et le capital humain des équipes qui l’entourent. Pour cela, les trois principaux leviers de développement envisagés sont les formations (58 %), le team building (38 %) et l’échange entre pairs (29 %).

 

5.Connecter le business et la Data Science

La donnée et son analyse deviennent des éléments cruciaux pour l’entreprise, plus uniquement dans des perspectives d’exploration de nouveaux marchés mais pour développer les ventes, comprendre le comportement client et optimiser les coûts. L’intelligence artificielle et la robotisation des processus deviendront impératifs pour gérer la donnée. Aujourd’hui, seuls 2 % des départements Finance sont prêts à recourir à la robotisation pour accélérer leur génération de cash et améliorer leur performance. D’ici 2020, 48 % des Directeurs Financiers auront franchi le cap d’après PwC.

 

6.Prendre des décisions « data-driven »

Sites web, réseaux sociaux, campagnes marketing, CRM… Les entreprises génèrent chaque jour des millions de données jusqu’alors impossibles à traiter. Aujourd’hui, l’intelligence artificielle permet aux entreprises d’analyser ces données pour en tirer une information à haute valeur ajoutée leur permettant de prendre des décisions fondées sur des faits et non plus sur des intuitions. Un pré-requis à l’heure où l’expérience client est déterminante et où une connaissance accrue de chacun de ses comptes peut s’avérer stratégique. En 2020, le Directeur Financier articulera sa stratégie sur une analyse précise des données pour prédire le comportement client et accélérer le cycle de vente.

 

7.S’engager dans l’acquisition de talents

Le Directeur Financier du futur devra gérer l’acquisition et la rétention des talents pour construire un plan de gestion des compétences structuré. Si 65 % des Directeurs Financiers recherchent encore des compétences techniques dans leurs équipes, 42 % d’entre eux disent prioriser les compétences relationnelles. Demain, les compétences autour de la data et la mobilité des talents deviendront de plus en plus capitales. En abattant les silos au sein de l’entreprise, le Directeur Financier devra s’entourer de talents multitâches et multi compétences capables d’embrasser des problématiques métier aussi bien que stratégiques.

 

8.Prendre part à la croissance de l’entreprise

Pour la plupart des organisations, la réduction des coûts n'est plus la principale priorité. La mission des Directeurs Financiers est de plus en plus concentrée sur les problématiques d'investissement pour la croissance. Ce faisant, bon nombre d'entre eux voient dans cette évolution une opportunité d'engager une transformation organisationnelle approfondie, dans une optique de création de valeur. En 2020, le Directeur Financier prendra pleinement part à l’évaluation des investissements technologiques et au développement du business grâce à des indicateurs axés sur la data permettant de découvrir des opportunités commerciales jusqu’alors insoupçonnées. L’intelligence artificielle deviendra un atout indéniable dans la création de valeur.

 

Philippe Gangneux, Directeur Administratif et Financier du Groupe Sidetrade