Mon compte Devenir membre Newsletters

[Expertise] PME : Comment réussir votre projet de développement à l’international à moindre coût ?

Publié le par / Avec la Marketplace

La prospection commerciale à l’international est toujours attrayante pour une PME qui rencontre du succès. Gain de part de marché, portefeuille client plus épais, notoriété grandissante… mais à quel coût ? Creditsafe vous donne les conseils pour réussir à l’étranger sans dépenser tout votre budget !

Par où commencer ?

 

Tout d’abord, une évidence : développer votre marché à l’étranger comporte plus de risques qu’à l’échelle locale. C’est pourquoi il est primordial dans un premier temps d’effectuer toutes les recherches nécessaires à la compréhension du pays ou du marché ciblé : le cadre juridique en termes d’import-export, les modes de consommation, les démarches administratives à réaliser…Il ne faut pas vous lancer dans la gueule du loup : on n’effectue jamais trop de recherches ! Une première piste consiste à faire une étude de marché dans le même secteur d’activité afin d’identifier les entreprises qui ont réussi leur expansion à l’international : vous pouvez analyser leur rapport d’information et leurs résultats pour évaluer les investissements nécessaires à votre projet.

Posez-vous la question suivante : est-ce que les démarches marketing qui fonctionnent en France pour vos clients fonctionneront également à l’étranger ? Pour attirer votre nouvelle clientèle, vous aurez besoin de pénétrer à l'intérieur de ce nouveau marché : en comprendre la culture, les traditions, le marché actuel, le marketing local... Vous devez également vérifier que votre produit est conforme dans les autres pays : pensez à utiliser les procédés de fabrication locaux à l'étranger pour vous adapter aux normes et à la conformité. Gardez donc cela à l'esprit lorsque vous créez votre budget.

 

Quels sont les risques dont vous devez vous protéger ?

 

Vous devez vérifier les capacités de votre trésorerie avant votre expansion à l'étranger. Il y a une prise de risque plus importante lorsqu’on effectue des transactions avec une entreprise étrangère. Si vous avez convenu d’expédier votre produit à une entreprise, vous devez vérifier que vos fournisseurs et transporteurs seront également aptes à suivre. Vous devez aussi vous assurer de la solvabilité de vos nouveaux clients. Ne prenez pas le risque de perdre votre fournisseur stratégique, ou de subir un impayé ! Il est donc primordial de surveiller tous vos partenaires stratégiques. Cela ne signifie pas que vous ne devriez pas leur accorder votre confiance, vous avez juste besoin d'être prudent avec votre environnement, et vous assurez que votre entreprise peut continuer à produire et vendre ces produits sur le long terme.

 

De quels aides pouvez-vous bénéficier ?

 

Nous avons demandé l’avis d’un spécialiste en la matière chez Creditsafe : « Trop peu de dirigeants connaissent le Crédit d’Impôt à la Prospection Commerciale et c’est bien dommage, » a déclaré notre Directeur Administratif et Financier, Alexandre Cannissié. « C’est une aide fiscale précieuse pour n’importe quelle PME  travaillant déjà ou souhaitant se développer à l’export. En effet, le CIPC permet de bénéficier d’un crédit d’impôt d’un montant égal à 50% des dépenses réalisées et dont le plafond fixé à 80 000€. »

Pour en bénéficier, une condition majeure doit être remplie : « Il ne peut être accordé qu’à condition qu’un collaborateur dédié à l’export soit recruté. Il est important de noter que les dépenses éligibles sont celles effectuées dans les 24 mois suivant le recrutement et ne comprennent pas les dépenses RH, à l’exception de celles visant au recrutement d’un Volontaire International en Entreprises (VIE) » précise-t-il. « Les autres dépenses prises en compte dans le CIPC sont plutôt variées : elles peuvent aller des dépenses en vue de réunir des informations sur les marchés et les clients (par exemple en faisant appel à un fournisseur d’informations),  aux dépenses de participation à des salons, mais également aux frais et indemnités de déplacement et d’hébergement liés à la prospection, ect… Les CCI régionales peuvent aider dans la création du dossier. Les efforts à fournir pour profiter du CIPC sont négligeables quand on sait tous les bénéfices associés à celui-ci. » conclut-il.  

Ainsi, le CIPC permet par exemple d’engager un VIE dédié à l’export et de s’en faire rembourser les indemnisations, de même que les outils susceptibles de lui servir dans sa mission.

Cliquez ici pour connaître les conditions et modalités d’application du CIPC.

 

Quels outils sont à votre disposition ?

 

Investir dans des données marketing peut être la clé de votre succès sur un marché étranger. Si vous commencez par vous développer en Europe ou aux États-Unis, Creditsafe peut vous accompagner à l’étranger grâce à son nouvel outil Sales Joe.

 

Sales Joe est un outil de gestion des ventes et de prospection qui vous permet de cibler les entreprises correspondant à vos critères dans plus de 8 pays à l’international, et ce de manière illimitée. Contrairement aux fichiers de prospection dont les données deviennent obsolètes d’un mois à l’autre, Sales Joe est directement relié à la base de données Creditsafe et bénéficie d’une mise à jour quotidienne. Les données qualifiées et récentes vous donnant de meilleurs résultats, plus besoin d’éplucher l’annuaire ou Internet pour trouver des prospects correspondant à votre cible. Vous pouvez créer des campagnes commerciales sans aucune limite en termes de nombre et obtenir les coordonnées des décisionnaires d’autant d’entreprises cibles que vous le souhaitez.

 

Vous avez maintenant toutes les clefs en main pour vous développer à l’international avec succès. En faisant jouer la fiscalité en votre faveur, vous pourrez réussir votre projet dans les meilleures conditions et à moindre coût !

 

 

Pour pouvoir tester gratuitement nos services ou si vous souhaitez plus d’informations, rendez-vous sur www.creditsafe.fr ou sur www.salesjoe.com/fr/ .

 

Des questions ou remarques sur cet article ? Laissez-nous un commentaire ou contactez-nous via notre fiche société sur la droite de l’écran !