En ce moment En ce moment

Andjaro lève 5 millions d'euros pour se développer au Royaume-Uni et optimiser son produit

Publié par le - mis à jour à
Andjaro lève 5 millions d'euros pour se développer au Royaume-Uni et optimiser son produit

La start-up Andjaro (ex OuiTeam) annonce avoir levé cinq millions d'euros. Ses deux priorités : s'étendre au Royaume-Uni et intégrer une dimension prédictive à sa plateforme de gestion des RH.

  • Imprimer

Développer son marché et son produit. C'est dans cette optique qu'Andjaro, solution de gestion de ressources humaines pour les grands groupes multi-sites, a levé cinq millions d'euros. Une opération annoncée par communiqué fin mars 2018. L'ambition est plus précisément de s'étendre au Royaume-Uni - l'ouverture d'un bureau à Londres est prévue pour le premier semestre de cette année - et d'intégrer une dimension prédictive à sa solution.

Les fonds Balderton Capital et SAP.iO entrent ainsi à son capital, où Edenred Capital Partners est déjà présent. Cette levée de fonds intervient un an après une levée d'amorçage d'un million d'euros.

Concrètement, la start-up, fondée en 2015 et comptant aujourd'hui trente collaborateurs, développe une plateforme qui permet aux entreprises de mieux gérer leurs équipes en interne entre leurs différents sites, plutôt que de recourir à des intérimaires ou des CDD.

C'est aussi à l'occasion de cette levée de fonds que la start-up a annoncé son changement de nom, de OuiTeam à Andjaro.

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

Actualités

Par Pierre Lelièvre

Une étude EY pour la Chambre franco-allemande de commerce et d'industrie fait état du regain d'attractivité de l'Hexagone auprès des investisseurs [...]