En ce moment En ce moment

Comet lève 11 millions d'euros pour se satelliser en Europe

Publié par le - mis à jour à
Comet lève 11 millions d'euros pour se satelliser en Europe

Après avoir levé deux millions d'euros à l'automne 2017, la startup Comet qui met en relation des grands groupes avec des travailleurs free-lance tech et data récidive en bouclant un tour de table de 11 millions d'euros. Un financement qui doit préparer son extension en Europe.

  • Imprimer

Comet vise les étoiles européennes. La start-up parisienne annonce avoir bouclé un tour de table de 11 millions d'euros pour étendre sa plateforme de mise en relation entre des grandes entreprises avec des travailleurs free-lances spécialisés dans la Tech et la Data.

Une levée de fonds réalisée auprès d'Otium Venture et Daphni qui doit permettre à la jeune pousse de proposer en 2019 son service de matching en Europe et notamment au Royaume-Uni et en Allemagne, d'après FrenchWeb qui dévoile l'information. "D'ici 2020, nous avons pour objectif d'atteindre les 15 000 free-lances qualifiés et de réaliser 3 500 missions en Europe", fait savoir Charles Thomas, un des cofondateurs au site.

La promesse de Comet est de proposer un free-lance Data ou Tech en moins de 48 heures à ses clients grâce à un algorithme de matching et un programme d'évaluation sélectif. Mais Comet ne s'arrête pas à la seule mise en relation puisqu'elle propose un accompagnement aux free-lances dans leur démarche de création du statut et a établi des partenariats avec d'autres start-up de la banque ou de l'assurance pour leur proposer un service global.



Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

Actualités

Par Jean-Baptiste Danet, président de CroissancePlus

A l'occasion de la présentation du projet de loi Pacte en Conseil des ministres, Jean-Baptiste Danet, président de CroissancePlus, revient sur [...]