En ce moment En ce moment

Emplois francs : un dispositif pour lutter contre les discriminations à l'embauche

Publié par le - mis à jour à
Emplois francs : un dispositif pour lutter contre les discriminations à l'embauche
© Ministère du Travail

Le gouvernement a lancé, mardi 17 avril 2018, le dispositif des emplois franc pour lutter contre les discriminations à l'embauche dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Les employeurs pourront bénéficier d'une prime jusqu'à 15 000 euros sur 3 ans pour un CDI.

  • Imprimer

Les emplois francs renaissent. Créés sous le mandat de François Hollande en 2012, ils n'auront tenu que deux ans pour seulement 250 contrats signés sur les 10 000 envisagés en trois ans, d'après Le Figaro. Mardi 17 avril 2018, le gouvernement a présenté la nouvelle formule d'un dispositif censé lutter contre les discriminations à l'embauche dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Tandis que l'expérimentation a débuté le 1er avril 2018, deux ministres, Muriel Pénicaud (Travail) et Jacques Mézard (Cohésion des territoires), accompagné de son secrétaire d'État, Julien Denormandie, ont officiellement lancé les emplois francs lors d'un déplacement à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Les quartiers prioritaires subissent un taux de chômage près de trois fois supérieur à la moyenne nationale (25 %). L'objectif des emplois francs consiste donc à faciliter l'accès à l'emploi des personnes habitant dans les quartiers et de lutter contre les formes discriminatoires liées à l'embauche.

Ils seront ainsi accessibles à toutes les entreprises jusqu'au 31 décembre 2019 dans 194 quartiers prioritaires répartis sur sept territoires. À la fin de l'expérimentation, le dispositif sera généralisé à l'ensemble du territoire en 2020.


En pratique

Le dispositif permet à un employeur privé qui embauche une personne issue d'un quartier prioritaire de bénéficier d'une aide à l'embauche de 5 000 euros chaque année sur trois ans pour un CDI et de 2 500 euros par an pendant deux ans pour la signature d'un CDD d'au moins six mois. L'aide est versée tous les semestres par Pôle Emploi à condition que l'employeur atteste, en amont, de la présence du salarié dans l'entreprise.

Pour bénéficier de l'aide, l'employeur doit réaliser une demande en ligne (ici) puis l'envoyer à Pôle Emploi dans un délai de deux mois, accompagné d'une attestation d'inscription du salarié à Pôle Emploi et d'un justificatif de domicile. Pour vérifier si votre entreprise est éligible à l'aide, le ministère propose de vérifier votre situation géographie (ici).




Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet