En ce moment En ce moment

Les TPE et PME d'Ile-de-France marquent le pas au premier trimestre 2018

Publié par le | Mis à jour le
Les TPE et PME d'Ile-de-France marquent le pas au premier trimestre 2018

Bien qu'en augmentation par rapport à l'année 2017, l'activité des entreprises franciliennes est inférieure à la moyenne nationale. Tel est l'enseignement du premier baromètre de conjoncture, réalisé conjointement par le CROCIS et l'Ordre des experts-comptables et présenté mercredi 4 juillet 2008.

  • Imprimer

L'Observatoire économique régional (CROCIS) de la CCI Paris Île-de-France et l'Ordre des experts-comptables mutualisent désormais leurs compétences pour établir un baromètre de l'activité des TPE-PME de la région. Une opération qui sera réitérée trimestriellement.

Pour cette première édition, les résultats du 1er trimestre 2018 montrent une évolution ralentie de l'activité francilienne. En effet, même si l'activité des TPE-PME du territoire a augmenté, à nombre de jours comparables, de 1,2% par rapport au 1er trimestre 2017, cette hausse est inférieure à la moyenne nationale (+2,3%).

Toutefois, des disparités existent entre les départements de l'Ile-de-France. Si les entreprises Seine-et-Marnaises, qui connaissent la plus forte hausse, ont vu leur croissance atteindre le niveau national, les entreprises des Hauts-de-Seine et du Val d'Oise, ont quant à elles enregistré les augmentations les moins élevées avec respectivement +0,4% et +0,5%.

Au niveau des domaines d'activité, quatre des cinq secteurs suivis ont enregistré une hausse d'activité au 1er trimestre 2018 en Ile-de-France. Les TPE-PME du secteur des transports et de l'entreposage (+ 4,0 %) et de l'hébergement restauration (+ 2,1 %) ont continué à soutenir la croissance régionale avec, dans une moindre mesure, celles du commerce (+ 1,3 %).

Les entreprises franciliennes de l'industrie manufacturière, quant à elle, affichent une hausse plus réduite (+ 0,9 %). Celles du secteur de la construction, en revanche, accusent un repli de 1,2 % alors que leur chiffre d'affaires avait augmenté au cours des quatre trimestres de 2017.

Méthodologie :

Les données proviennent de la base de données Statexpert, construite à partir des télédéclarations sociales et fiscales réalisées par les experts-comptables pour le compte de leurs clients, les TPE-PME. Les données présentées ici sont issues de la compilation des informations provenant des déclarations mensuelles et trimestrielles de TVA. Les données trimestrielles sont basées sur un échantillon d'environ 300 000 entreprises au niveau national et d'environ 42 000 en région.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Actualités

Par Amélie Moynot

La PME de croissance Kerlink, fournisseur de services pour l'IoT, a reçu, mardi 11 juillet 2018, le prix de la PME des trophées Futur40, qui [...]