En ce moment En ce moment

[Édito] Le droit à l'erreur comme valeur d'entreprise

Publié par le - mis à jour à
[Édito] Le droit à l'erreur comme valeur d'entreprise

L'erreur. Voilà un mot qui tétanise, malheureusement, un grand nombre d'entrepreneurs. Pourtant, se tromper permet de fermer une porte pour en ouvrir d'autres.

  • Imprimer

Parlez à Marc Simoncini, Frédéric Mazzella, Xavier Niel ou bien encore Mohed Altrad. Tous ces entrepreneurs à succès partageront, sans retenue, les erreurs qu'ils ont commises tout au long de leur parcours. Tous, aussi, rejetteront le mot échec. Car se tromper, c'est avant tout apprendre. A l'inverse, échouer, c'est reproduire des erreurs connues. Une nuance ? Peut-être. Mais une nuance de taille. Car la peur de se tromper est bien trop paralysante dans les entreprises, notamment dans les PME. Elle empêche de prendre des risques et de tester de nouvelles choses. Elle met un frein à l'innovation.

Le dire et en avoir conscience est une chose. Le mettre en oeuvre au quotidien en est une autre. Accepter de se tromper, c'est accepter de ne pas être omniscient. C'est oser répondre à ses équipes : "je ne sais pas". Une phrase que peu de dirigeants sont habitués à dire, tout du moins en dehors de la sphère privée, ou lors de rencontres entre pairs. C'est également diffuser cette culture à tous les étages de son entreprise. Là encore, le combat est rude. Car les managers, eux-aussi, ne sont pas enclins à reconnaître leurs limites et leurs erreurs.

Reste que le jeu en vaut la chandelle. Cet état d'esprit, qui sort tout le monde du cadre établi, permet d'avancer et de se démarquer de la concurrence. C'est d'ailleurs la principale force des start-up, qui osent prendre des chemins de traverse. Alors, testez. Trompez-vous. Et commettez des erreurs. Votre entreprise vous remerciera.

Julien Van Der Feer

Julien Van Der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet