En ce moment En ce moment

5 start-up du dispositif médical qui veulent changer la vie des patients

Publié par le

Les cinq start-up misent sur l'intelligence artificielle ou la réalité virtuelle pour améliorer la prise en charge des patients et le traitement de pathologies lourdes. Elles ont été sélectionnées par le Snitem lors de la 4e journée des start-up innovantes du dispositif médical.

  • Imprimer
© Erik Huneker et Marc Julien, co-dirigeant de Diabeloop Diabeloop

L'intelligence artificielle au service des diabétiques. C'est le service thérapeutique développé par Diabeloop, une start-up du dispositif médical grenobloise, qui se veut comme un pancréas artificiel pour lutter contre le diabète. "On a développé un système intelligent pour automatiser le traitement du diabète de type 1 grâce à une intelligence artificielle associée à un capteur de glycémie et une pompe à insuline", présente Marc Julien, codirigeant de Diabeloop.

Concrètement, le système récupère le taux de glucose du patient via le capteur de glycémie, calcule la dose optimale d'insuline et donne l'ordre d'injection à la pompe. Une simplification d'utilisation et de gestion du traitement pour les patients qui se fait automatiquement toutes les cinq minutes. "Au lieu d'avoir la contrainte de devoir prendre des décisions thérapeutiques une trentaine de fois par jour et par nuit, le patient est libéré de cette charge mentale et contraignante", détaille Marc Julien, précisant que le dispositif améliore également leurs conditions médicales et le suivi des patients.

L'amélioration de la qualité de vie des diabétiques apportée par la solution semble porteuse comme en témoigne le choix du jury du Snitem de sacrer Diabeloop "Start-up 2018", lors de la 4e journée des start-up innovantes du dispositif médical, organisée mercredi 6 juin 2018 à Paris. Avant d'espérer une mise sur le marché français et mondial, Diabeloop devra auparavant obtenir le marquage CE, en cours d'audit et d'obtention.

Il n'empêche, la solution répond à un besoin et une nécessité des patients et de leurs proches. "C'est 200 000 patients et familles qui sont concernés par le diabète de type 1 en France puisque c'est toute la famille du patient qui est touchée par cette maladie en raison du suivi de la maladie au quotidien", tient à préciser Marc Julien.

Repères :

SAS
Dispositif médical contre le diabète
Grenoble (Isère) > 2015 > Marc Julien (co-CEO), Erik Huneker (co-CEO et cofondateur) et Dr Guillaume Charpentier (cofondateur)
30 salariés
CA : NC

Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet