En ce moment En ce moment

Business originaux ou poisson d'avril ?

Publié par le
Business originaux ou poisson d'avril ?

Les idées de certains entrepreneurs sont vraiment farfelues. Parmi ces cinq entreprises originales, l'une d'entre elles n'est qu'un poisson d'avril. Saurez-vous retrouver laquelle ?

  • Imprimer

Des peluches shootées au pied de la Tour Eiffel
Vous vous rappelez l’histoire du nain qui voyage à travers la planète dans le film Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain ? Désormais les peluches du monde entier peuvent, elles aussi, se faire tirer le portrait devant la Tour Eiffel, Notre-Dame ou le Sacré-Cœur. L’entreprise française Furry Toys Tours propose d’emmener la peluche d’internautes du monde entier sur les principaux lieux touristiques de Paris, de la prendre en photo et d’envoyer les clichés à leur propriétaire. Faux business ou vrai poisson d’avril ? Cliquez ici !

Une écharpe fait main par la mamie de son choix
Vous voulez choisir la couleur de votre futur bonnet ? Vous pouvez aussi choisir la grand-mère qui va le tricoter. Tel est le principe du site français Golden Hook. Elles s’appellent Andrée, Marie-Anne ou Jacqueline et attendent, toutes aiguilles sorties, le vote des internautes pour tricoter l’accessoire qu’ils souhaitent. Faux business ou vrai poisson d’avril ? Cliquez ici !

Des chiens stars de comédie musicale
Mama Mia, Chicago, Billy Elliot… Ces standards de la comédie musicale sont désormais repris par… des chiens. À New York, la Broadway Dog Academy propose courts de chant, de danse et de théâtre à leurs toutous élèves. À raison de 650 dollars le trimestre, les heureux propriétaires des chiens pourront admirer leur compagnon sur scène, à la fin de l’année. Faux business ou vrai poisson d’avril ? Cliquez ici !

Des vœux fabriqués en usine
Un poulet rôti au milieu d’un déjeuner en famille. Qui pour tirer sur le brêchet, ce petit os de la cage thoracique des poulets, et faire un vœu ? Un américain a fait de cette croyance populaire une entreprise : Lucky Break Wishbone. Il a eu l’idée de fabriquer industriellement des « wishbones » pour que tout le monde puisse faire des vœux. Finies les disputes familiales ! Lucky Break Wishbone fabrique plus de 30 000 bréchets par mois. Faux business ou vrai poisson d’avril ? Cliquez ici !

Jouer à la maman… et allaiter
Les poupées à qui les petites filles donnent le biberon, c’est dépassé. La marque de jouets « Berjuan Toys » a conçu un faux bébé « The breast milk baby ». Pour le nourrir, les fillettes doivent se munir d’un vêtement spécial comportant des autocollants au niveau de la poitrine. En collant la bouche de leur poupon dessus, le bébé se met à téter... Faux business ou vrai poisson d’avril ? Cliquez ici !
 

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]