En ce moment En ce moment

Ce pionnier du Web fait recette

Publié par le | Mis à jour le
Sébastien Forest, fondateur d'Eat on line.
Sébastien Forest, fondateur d'Eat on line.

Sébastien Forest crée Alloresto.fr, portail de restauration livrée, alors qu'Internet n'en est qu'à ses balbutiements. Après une longue période de vaches maigres, sa société Eat on line renoue avec la croissance. Il est en lice pour devenir le dirigeant de PME 2013. Votez !

  • Imprimer

Septembre 2012. Sébastien Forest, fondateur d’Eat on line, est couronné “acteur le plus expérimenté au monde de la restauration livrée” à l’occasion d’un meeting mondial de professionnels du secteur. Une consécration pour ce pionnier qui lance Alloresto.fr, portail de restauration livrée, en 1998, aux débuts d’Internet.

15 ans après sa création, il enregistre une croissance à faire saliver d’envie : + 41 % en 2012. Aujourd’hui, Alloresto.fr, c’est plus de 4 millions de repas commandés en 2012, 1 800 restaurateurs recensés et 300 000 clients actifs, surtout des particuliers urbains. Un quart du business est généré par les mobinautes. Avec une commission de 10 % prélevée sur chaque commande d’un montant moyen de 25 euros, le site s’assure de confortables revenus.

Disette puis croissance au menu

Pourtant, si la machine Alloresto.fr semble aujourd’hui insubmersible, l’entreprise revient d’une longue période de disette. Malgré un lancement prometteur soutenu par des investisseurs, la jeune société se heurte à des problèmes de trésorerie récurrents. Victime collatérale de l’éclatement de la bulle Internet, elle frôle même le dépôt de bilan en 2002.

« Nous avons alors réalisé un large sondage auprès de nos clients sur leurs modes de consommation, puis initié une refonte globale de notre service client en étoffant notre programme de fidélité et en ouvrant le site aux commentaires des internautes. Une révolution, à l’heure où seul eBay proposait cette fonctionnalité », raconte Sébastien Forest.

Résultat, un rebond des commandes, par ailleurs boosté par l’arrivée de l’ADSL dans les foyers français. En 2004, Alloresto.fr enregistre ses premiers bénéfices. Après une restructuration du site en 2008 et le lancement de sa version mobile en 2010, le dirigeant concrétise, en 2012, un nouveau tour de force en signant un partenariat industriel, commercial et technologique avec Just-Eat, leader mondial de la restauration livrée.

La société renforce, par ailleurs, sa présence sur les réseaux sociaux, alimente un blog, multiplie les jeux-concours et les opérations de sponsoring (Traversée de Paris à la nage…). Le dirigeant mise désormais sur la publicité pour améliorer la notoriété d’Alloresto.fr qui reste le principal frein à son développement, tant du côté du grand public que des restaurateurs. « Ces derniers sont encore un peu réticents, suite à des mauvaises expériences sur le Web. Pourtant, ils peuvent augmenter de 30 % leur chiffre d’affaires, en moyenne, une fois référencés sur notre portail. »

En octobre dernier, il met les pieds dans le plat en lançant son premier spot publicitaire humoristique – aujourd’hui en partie censuré pour sexisme par l’ARPP – dans lequel la star du X Katsuni vante les mérites du site. Conforté par les plus de 10 millions de vues de la vidéo sur le Net, il vient de lancer une autre campagne publicitaire d’envergure (affiches, spots télévisés…) et vise les 50 M€ de chiffre d’affaires en 2014.

Eat on line - Carte d'identité
>  Activité : Site de restauration livrée
>  Ville : Paris (XVe arr.)
>  Forme juridique : SASU
>  Dirigeant : Sébastien Forest, 39 ans
>  Date de création : 1998
>  Effectif 2011 : 25 salariés
>  Effectif 2012 : 33 salariés
>  CA 2011 : 16,3 M€
>  CA 2012 : 23 M€
>  RN 2012 : 381 k€

Lisez les portraits des neuf autres PME en lice pour l'élection du dirigeant de PME 2013.

Pour voter : http://trophees.chefdentreprise.com.

Marion Perroud

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]