En ce moment En ce moment

[Vidéo] Apprendre à bien "vendre" sa start-up dans un pitch : le cas Coding Days

Publié par le - mis à jour à
[Vidéo] Apprendre à bien 'vendre' sa start-up dans un pitch : le cas Coding Days

Présenter son entreprise : cela paraît tout bête, mais ce n'est pas si simple ! Donner les bons éléments, au bon moment, donner envie... Les conseils de Startup Inside, à travers l'analyse d'un pitch vidéo de la start-up Coding Days, spécialisée dans la formation au code informatique.

  • Imprimer

Ces images ont été tournées en mars 2018 lors d'un rendez-vous Venture Capital chez Start-up Inside, société dédiée à l'accompagnement des entrepreneurs, dont le directeur général et cofondateur, Lorenzo Croati, signe cette analyse. A cette occasion, des investisseurs viennent assister aux présentations des start-up partenaires de Startup Inside afin de découvrir leurs projets.

Time code : 0'00

Dès le début de sa présentation, Alexandre capte l'auditoire en racontant son histoire et son vécu. L'auditoire s'identifie rapidement à lui et veut apprendre à le connaitre en l'écoutant attentivement.

Alexandre est très souriant et fait des pauses régulièrement pour permettre à l'audience de comprendre l'histoire et de se concentrer sur sa présentation.

Il n'a pas souhaité présenter son pitch avec une présentation pour que son auditoire l'écoute vraiment, bonne idée !

Time code : 0'20

Pendant sa partie de storytelling, Alexandre exprime les problèmes qu'il a rencontré au début de sa carrière entrepreneuriale. Ce sont ces mêmes problèmes qu'il tente de solutionner à travers sa start-up.

=> Pour réussir, il faut exprimer de façon claire et efficace les problèmes auxquels le client fait face sur un marché précis. Il est nécessaire de les énumérer pour que la cible s'identifie. Vient ensuite, en réponse à ces problèmes, le moment d'expliquer brièvement sa solution.

Time code : 1'50

Alexandre fait des pauses entre chacune de ses parties, excellent !

=> Faire des pauses régulièrement permet de recapter l'attention de son auditoire tout en prenant le temps de respirer et de se remémorer rapidement les phases principales de la partie suivante.

=> Je conseille souvent de faire une explication de votre solution en un tweet. Cet exercice vous force à trouver et mettre au point une phrase courte et ultra claire sur votre projet pour que tout le monde comprenne votre activité avant de commencer à la détailler.

L'expression de la cible client est claire et ordonnée.

Time code : 2'35

Expliquer la solution et ses détails en prenant un exemple client est une très bonne idée. Cela permet de parler de ses activités et de ce que l'entreprise propose avec un cas concret. Mais également d'expliquer les retours positifs de cette expérience du point de vue du client.

Time code : 3'00

A partir du milieu de sa présentation, nous pouvons voir qu'Alexandre se déplace beaucoup plus de droite à gauche. Beaucoup de mouvements peuvent rapidement déconcentrer l'auditoire et faire perdre son attention.

=> Mon conseil est de se déplacer seulement entre les grandes parties de votre présentation. Ce mouvement montrera la fin de la partie, sa conclusion et le début de la suivante. Si vous n'y arrivez pas, ne bougez pas. Bloquez vos genoux et utilisez simplement vos mains pour développer votre point.

Time code : 3'10

Alexandre présente quelques chiffres pour présenter son activité en 2017. Ces chiffres permettent aux investisseurs de savoir où son entreprise se situe dans son avancement et de connaître ses prévisions pour cette année, brillant !

L'équipe de Coding Days est présentée rapidement et comme il faut. Cette partie montre que les experts sont présents pour réaliser les missions prévues.

=> De plus, cette partie sur l'équipe peut être supprimée facilement. Si vous avez un temps imparti et que vous êtes en retard, vous pouvez facilement la couper sans avoir peur d'oublier des informations majeures pour le public. Si celui-ci souhaite en savoir plus sur le sujet, il vous le demandera.

Time code : 3'28

Alexandre aurait pu exprimer à ce moment ses besoins actuels pour mener ses projets plus loin d'un point de vue humain, technique ou financier.

=> Il faut se demander au moment de la rédaction de son pitch : que doit faire l'auditoire à la fin du pitch et que doit-il retenir ?

La conclusion du pitch de Coding Days est efficace et suffisante. Finir par un sourire est la meilleure conclusion.

L'entrepreneur

Alexandre Zana est le dirigeant cofondateur de Coding Days, une start-up née en 2017 qui propose des formations pour apprendre à coder. Diplômé de l'EM Normandie, il se forme d'abord puis décide de suivre un bootcamp à Londres chez Makers Academy, sur l'apprentissage du code. A son retour en France en 2016, il est surpris d'être autant sollicité par son entourage pour donner des cours. Peu à peu, il commence à transmettre ses connaissances le week-end et finit par baptiser ces temps forts des "Coding Days". Des ateliers sont aujourd'hui proposés à Paris et à Londres.

L'expert

Lorenzo Croati est le directeur général et cofondateur de Startup Inside, une société dédiée à l'accompagnement des entrepreneurs mais surtout à la diffusion de la culture entrepreneuriale et des méthodes des start-up dans les grands groupes. Elle propose pour cela différentes offres, comme l'école du pitch, qui aide les entrepreneurs et dirigeants à optimiser leurs présentations orales. Créée en 2016, basée à Paris, elle opère également à Genève, New York et Singapour.

>>> Retrouvez les épisodes précédents de notre série sur "Apprendre à bien pitcher" :

- Épisode 1 : [Vidéo] Apprendre à bien pitcher : le cas Merci Bobby
- Épisode 2 : [Vidéo] Apprendre à bien pitcher face à un investisseur : l'exemple de MoiChef

Lorenzo Croati

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Pierre Lelièvre

Une enquête statistique de BGE et du Céreq dévoile trois familles de dirigeants de TPE. Un triptyque qui permet de mieux saisir leur motivation [...]