Mon compte Devenir membre Newsletters

L'Agence France Entrepreneur, nouveau soutien pour les créateurs d'entreprise dans les quartiers fragiles

Publié le par

François Hollande a annoncé mardi 20 octobre 2015 la création de l'Agence France Entrepreneur visant à soutenir le développement économique dans les territoires en difficulté. Comment ? Quelles sont les différentes missions de cette agence ? Quels sont les moyens mobilisés ? Revue de détails.

L'Agence France Entrepreneur, nouveau soutien pour les créateurs d'entreprise dans les quartiers fragiles

© Présidence de la République (source : Elysee.fr)

Mieux accompagner les créateurs d'entreprise dans les territoires "fragiles", autrement dit les quartiers populaires et certaines zones rurales. Telle est l'ambition de l'Agence France Entrepreneur, lancée par le président de la République François Hollande, lors d'un déplacement à la Courneuve en Seine-Saint-Denis mardi 20 octobre 2015. L'objectif est de ''favoriser le développement économique dans les territoires les plus en difficulté", indique l'Élysée dans un communiqué daté du même jour.

Aujourd'hui, seulement 3 à 4 % des entreprises qui se créent dans les banlieues sont accompagnées contre 10 à 30 % au niveau national. L'idée est de leur permettre d'accéder aux dispositifs utiles tout en soutenant le développement des TPE et PME, créatrices d'emplois, sur ces territoires, et en diminuant le taux d'échec à la création, deux fois plus élevé qu'ailleurs selon la présidence de la République.

Pour cela, l'agence, qui sera constituée d'une "trentaine de personnes" précise l'Élysée dans un tweet, pourra s'appuyer sur les acteurs existants (régions, réseaux d'accompagnement...) et mutualiser les moyens de ces différentes structures. Ainsi, ce groupe de personnes "mettra en réseau les organisations existantes" selon ce même tweet.

Le déploiement de cette agence, présidée par l'entrepreneur Mohed Altrad, patron du groupe Altrad, spécialisé dans les échafaudages et récemment sacré entrepreneur mondial 2015 par le cabinet EY et l'hebdomadaire L'Express, devrait commencer au début de l'année 2016.