Mon compte Devenir membre Newsletters

Les 5 conseils de Michel et Augustin pour réussir

Publié le par

Michel de Rovira, co-fondateur de Michel et Augustin, a présenté sa recette du succès lors d'une conférence organisée par l'ESCE et DCNS, mercredi 16 septembre 2015. Inspiré par des grandes figures entrepreneuriales, voici cinq conseils qui l'ont guidé pour réussir.

Les 5 conseils de Michel et Augustin pour réussir

Qui inspire le mieux les entrepreneurs ? Les entrepreneurs. Michel de Rovira, cofondateur de Michel et Augustin, est revenu, lors d'une conférence organisée par l'ESCE et DCNS mercredi 16 septembre 2015, sur les grands chefs d'entreprise qui les ont guidés dans leur aventure entrepreneuriale.

Ils ont en effet tiré de leurs histoires et de leurs philosophies, cinq recettes de réussite. Les voici.

1. "Secouez votre imagination, pas votre portefeuille"

Difficile de faire la différence quand votre chiffre d'affaires et inférieur au budget communication de vos plus grands concurrents... pour chacun de leurs produits. Alors, pour se démarquer et résister sur leur secteur, Michel et Augustin ont mis en oeuvre un conseil donné par James Averdieck, le fondateur de la marque Gü : "Secouez votre imagination, pas votre portefeuille".

Et côté créativité, les dirigeants et leurs équipes ne manquent pas de ressources. Qu'il s'agisse de leurs opérations de marketing, déguisés en vaches dans la rue, ou de leurs campagnes de recrutement dans le métro parisien.


2. Créez votre marque de l'intérieur

Votre entreprise et votre marque, c'est avant tout vous et vos salariés. Pour réussir, tout en donnant confiance et envie dans vos produits, misez donc pleinement sur votre culture d'entreprise.

Là aussi, ce sont des entrepreneurs qui ont soufflé ce mantra à l'oreille de Michel de Rovira et Augustin Paluel-Marmont : Adam Lowry et Eric Ryan, les fondateurs de la marque de produits nettoyants Method. Leur crédo : "branding from the inside out". Et pour communiquer cette culture au commun des mortels, Michel et Augustin n'hésitent pas à ouvrir les portes de leurs bananeraies de Paris et Lyon, chaque premier jeudi du mois.

3. Soyez passionné

Et pour qu'une culture d'entreprise prenne, rien de tel que l'exigence en termes de recrutement. Ce luxe, Michel et Augustin se l'offrent aujourd'hui et demandent chez leurs collaborateurs de nombreuses qualités : "ambitieux, malin, brillant, curieux mais surtout passionnés".

"Un collaborateur passionné se réalise à travers son métier. C'est donc là qu'il sera le meilleur et non pas dans un autre secteur. C'est parce que Steve Jobs était un passionné de musique qu'Apple est devenu si bon dans le domaine", souligne Michel de Rovira. Son fameux "be passionate" a laissé sa trace. Facteur de différenciation, Michel et Augustin poussent leur conviction jusqu'à faire passer à leurs salariés un CAP Pâtissier.

4. Une personne inspire plus confiance qu'une marque

Michel et Augustin, leur vache, leur mythe fondateur... ça vous rappelle quelque chose ? Ben & Jerry's. Comme les deux "trublions du goût", les créateurs de la marque de glaces avaient compris l'importance de l'incarnation de l'entreprise pour le consommateur. "Il aura toujours plus confiance en une personne qu'en une marque. Pour le reste, 'Michel et Augustin' sonnait mieux que 'Augustin et Michel'", relate Michel de Rovira.

5. Le produit avant tout

"Non, Michel et Augustin, ce n'est pas que du marketing. Notre premier travail, c'est d'être les meilleurs possible sur la qualité de nos produits, car c'est ça que les clients achètent", insiste Michel de Rovira.

À l'instar du "get the product right first", de James Averdieck (Gü), les dirigeants se sont eux aussi donné un ultime commandement, sans compromis envisageable : "la qualité et la gourmandise avant tout". Une ambition qui demande un investissement : celui d'acheter de bons ingrédients.