En ce moment En ce moment

Un visa pour attirer les talents étrangers de la Tech en France

Publié par le | Mis à jour le
Un visa pour attirer les talents étrangers de la Tech en France

Pour aider les acteurs de l'écosystème de start-up français à attirer les talents étrangers, le gouvernement a annoncé lundi 16 janvier 2017 la création du French Tech Visa.

  • Imprimer

L'opération séduction du gouvernement pour attirer les talents étrangers du numérique a commencé en 2015 avec le lancement du French Tech Ticket. Elle se poursuit aujourd'hui avec la création du French Tech Visa, une procédure simplifiée et accélérée d'obtention de titre de séjour en France. Ce visa qui sera proposé au printemps prochain cible les entrepreneurs, les salariés de start-up et scale-up étrangères, des investisseurs internationaux ainsi que des employés de scale-up françaises.

Ce dispositif, qui s'appuie sur le titre de séjour "Passeport Talent" mis en place fin 2016 et délivré pour une durée de quatre ans aux étrangers à fort potentiel financier et professionnel, vient renforcer encore l'impact de l'action publique French Tech pour attirer des talents internationaux de la Tech et faciliter leur accueil en France.

"La simplicité, la rapidité et la lisibilité des démarches administratives pour l'obtention d'un titre de séjour sont des critères importants pour les candidats et pour la réputation internationale", précise la mission French Tech dans un communiqué.

Leur nombre ne serait pas limité

Le nombre de visas ne serait, a priori, pas limité. Ils seront proposés par des acteurs identifiés de l'écosystème de la French Tech: incubateurs ou accélérateurs de startups, scale-up ou encore des fonds d'investissement en capital risque qui seront sélectionnés dans le cadre d'un appel à candidature au printemps 2017.

Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Aujourd'hui président d'Inventhys, PME spécialisée dans la conception d'objets connectés, Richard Phan a auparavant connu une liquidation judiciaire. [...]