Mon compte Devenir membre Newsletters

Cinq entrepreneurs qui ont réussi sans avoir le BAC

Publié le par

Alors que les résultats du BAC commencent à tomber, votre enfant est aux rattrapages avec beaucoup de points à rattraper. Cependant pas de panique ! Bien qu’il existe de nombreuses formations qui permettent de passer une équivalence, tout n’est pas perdu. De nombreux entrepreneurs sont devenus millionnaires (voir milliardaires) et servent d’exemple à des milliers de jeunes personnes dont le parcours peut se révéler « différent des autres ». Surnommés « autodidactes », un adjectif aussi obscur que connoté, ces dirigeants ont deux points en communs : l’ambition et le goût du challenge. Focus.

Xavier Niel
Fortune: 5,9 milliards d’euros en 2013, 10eme fortune française
Xavier Niel alors qu'il est encore lycéen propose ses services aux entreprises et se spécialise dès 1984 en créant des services de Minitel rose. En 1999, 15 ans plus tard, il développe une offre d’accès à Internet sous le nom de Free. En 2012, il lance son offre de services mobiles. En 2015, il fait partie des personnalités du web les plus influentes autant auprès de l’enseignement que des forces politiques

 

Yves Rocher
Fortune familiale: 1,8 milliards d’euros en 2013
Yves Rocher commence à travailler dès 14 ans, à la mort de son père, pour aider sa mère. Au même âge, il fabrique artisanalement dans son grenier une pommade qu’il cherche à vendre directement aux utilisateurs. En 1959, il fonde la célèbre entreprise de produits cosmétiques, qui a aujourd’hui un capital de près de 2 milliards d’euros, et qui emploie 15 000 personnes.

 


Gérard Mulliez
Fortune : 19 milliards d’euros en 2013, 3ème fortune française
Gérard Mulliez rate son bac puis, pressé par son père, rentre à l’usine Phildar à 18 ans. En travaillant sur des machines, il perd une partie de sa main droite. L’autre lui permet, à 30 ans, d’ouvrir le 1er magasin Auchan en juillet 1961. Il développe progressivement le Groupe Auchan, qui emploie aujourd’hui 269 000 employés dans le monde. Un entrepreneur made in north.

 

Martin Bouygues
Fortune : 1650 millions d’euros en 2013, 33ème fortune française.
Contrairement à ce que la croyance populaire veut faire croire, il est très loin d’être un « fils à papa ». Il s’arrête net après le baccalauréat, et entre à 22 ans dans le Groupe Bouygues en tant que conducteur de travaux. 15 ans plus tard il est nommé PDG, et devient l’un des plus jeunes patrons du CAC40. Le groupe qu’il dirige aujourd’hui est 4 fois plus important que celui de son père.

 

Jean-claude Decaux
Fortune : 3170 millions d’euros en 2013, 14ème fortune française
Fondateur du groupe industriel JC Decaux, leader mondial du mobilier urbain, de la publicité aéroportuaire et du vélo en libre service, Jean-Claude Decaux a commencé jeune. A 18 ans, sans bac en poche, il lance sa première société d’affichage, un projet qui échoue et le pousse vers le mobilier urbain. Son groupe est aujourd’hui dans 54 pays, et emploie 8900 collaborateurs.