Mon compte Devenir membre Newsletters

Best Of de l'Université du numérique du Medef #2

Publié le par

Le Medef organise, les 16 et 17 mars 2016, la 2e édition de son Université du numérique. Au programme: des conférences, tables-rondes et un showroom de solutions innovantes pour inciter les entreprises à se saisir des enjeux du numérique. Le meilleur de la 2ème journée en tweets.

Best Of de l'Université du numérique du Medef #2

9H15

Ouverture de la seconde journée de l'Université du numérique du Medef. La première plénière pose une question essentielle pour de nombreuses PME : comment organiser la cohabitation entre les entreprises du numérique et les entreprises "classiques". En effet, aujourd'hui, il existe des déséquilibres fiscaux entre les sociétés qui se développent sur un même secteur d'activité.

L'idée est d'adapter les cadres réglementaires pour favoriser les nouvelles activités tout en protégeant les entreprises existantes.

9H45

Démarrage d'un débat sur l'avenir des métiers et sur l'évolution du travail tel que nous le connaissons aujourd'hui. L'occasion, témoignage d'une étudiante à l'appui, d'aborder les attentes de la génération Z et la façon dont l'entreprise doit s'adapter à l'arrivée de ces jeunes dans le monde du travail.

Autres sujets abordés : l'avenir du CDI, l'importance du collaboratif et la façon dont le numérique contribue à modeler de nouvelles façons de travailler.

Les managers doivent également s'adapter aux collaborateurs de demain.

11H15

Isaac Getz, professeur à l'ESCP Europe, chantre de l'entreprise libérée, explique sa vision du management de demain : plus ouvert, et créant un environnement qui permet aux personnes d'utiliser leurs talents.

Sans oublier :

12h15

Lors de la conférence sur les nouveaux visages de l'emploi, plusieurs points ont été abordés tels que : les statuts d'indépendant, d'auto-entrepreneur et de salarié. Tous les intervenants sont d'accord sur le fait qu'il faut aider le développement des nouvelles formes d'activité, mais qu'il faut être capable de proposer la protection sociale qui va avec.

Reste que Thibaud Lanxade, vice président du Medef en charge des TPE-PME estime qu'il faut plus de flexibilité pour permettre aux entreprises d'embaucher :

Il pense également que la nouvelle monture de la loi El Khomri oublie totalement les TPE et PME :

14H30

Muriel Pénicaud, directrice générale de Business France, qui participe au développement international des entreprises, a tout à fait confiance en la capacité des entreprises à transformer l'essai numérique. La France possède selon elle trois atouts: une infrastructure réseau fiable avec une très bonne couverture wifi, un terreau de compétences et un goût pour l'innovation avec 80 000 nouveaux ingénieurs par an, et une fiscalité attractive.

15H

La conférence intitulée "la tectonique des secteurs" a donné la parole à différents acteurs issus de l'univers de la banque, des services, de la beauté et de l'assurance. Voici comment ces entreprises font face à l'entrée de nouveaux acteurs disruptifs.

Du côté du marché des services à la personne qui pèse 44 milliards d'euros, l'enjeu se trouve du côté de l'intelligence artificielle afin d'améliorer et de faciliter le service client.

Dans la beauté-cosmétique, deux enjeux, en particulier, sont évoqués : la personnalisation de l'offre et l'utilisation du Big Data pour mieux connaître les besoins des clients et leur proposer des produits adaptés.

Mêmes problématiques pour les acteurs du secteur de l'assurance, avec un constat :

17H15

Geoffroy Roux de Bézieux fait le bilan de ces deux jours. Au total, plus de 3000 personnes se sont déplacées sur l'Université numérique du Medef. Selon le vice-président du Medef, le numérique est une formidable opportunité pour accompagner les compétences des salariés. Il a enfin rappelé les prochains défis du Medef.