Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] "L'écosystème entrepreneurial français doit se développer plus vite"

Publié le par

Malgré des signaux encourageants, le développement de l'écosystème entrepreneurial français devrait être plus rapide et plus fort. C'est l'avis de Jean-David Chamboredon, président du fonds Isai et de l'association France Digitale.

[Tribune] 'L'écosystème entrepreneurial français doit se développer plus vite'

Le vétéran du capital-risque français et nouveau coprésident de France Digitale que je suis pourrait se féliciter de la progression qualitative et quantitative très significative de l'écosystème entrepreneurial français. Certes BlaBlaCar et Sigfox se sont mis dans les roues de Criteo, certes les montants investis à la fois par les business angels, les capitaux-risqueurs français et leurs homologues internationaux dans des sociétés de la French Tech ont fortement progressé, certes les pouvoirs publics, les médias et les grands groupes français sont passés de l'indifférence à une véritable volonté d'engagement, certes la nouvelle génération d'entrepreneurs jeune et mondialisée affiche une ambition qui fait plaisir à voir... mais tout ceci devrait aller plus haut, plus vite et plus fort !

Incarnation

La Grande-Bretagne, l'Allemagne ou la Scandinavie voient leurs écosystèmes croître plus vite que les nôtres alors que les États-Unis établissent record sur record et que la seconde puissance "tech" s'avère être la Chine... Les start-up incarnent un nouveau modèle socio-économique synonyme d'innovation, prise de risque, alignement d'intérêts, agilité et initiatives. Cinq mots-clés qui s'opposent frontalement au principe de précaution, à l'emploi à vie et l'épargne sans risque, à la lutte des classes, au conservatisme et à la déresponsabilisation infantilisante qui caractérisent bien trop souvent la France.

Les solutions existent, pour faire mentir les "déclinologues". Les nouveaux entrepreneurs peuvent (et souvent veulent) être les "chevau-légers" de la transformation socio-économique de notre pays. L'immense majorité de nos concitoyens appellent de leurs voeux de grandes réformes, un changement d'état d'esprit et un vrai projet pour la France. Ceux qui égoïstement nient l'impérieuse nécessité de ces changements n'ont sans doute pas pensé à leurs enfants et petits-enfants!

Soyons donc à la fois innovants et réalistes, entreprenants et confiants, convaincus et pédagogues, rapides et méthodiques, entraînants et délégatifs, car il appartient aux entrepreneurs de montrer l'exemple!

L'auteur

Jean-David Chamboredon est coprésident de l'association d'entrepreneurs français du numérique France Digitale et président exécutif du fonds d'investissement ISAI.