En ce moment En ce moment

Digital : les entreprises françaises sont à la traîne pour transformer l'essai

Publié par le | Mis à jour le

Une fois n'est pas coutume : Accenture met les pieds dans le plat et s'éloigne de la traditionnelle auto-satisfaction qui accompagne le sujet de la transformation digitale au sein des entreprises françaises. Car un sujet fâche : transformation, d'accord, mais pour quels résultats financiers ?

  • Imprimer

Pour réaliser son étude, Accenture a créé un index permettant d'analyser la performance digitale des 100 plus grandes entreprises françaises en fonction du chiffre d'affaires. Cette analyse a été effectuée sur la base de 117 critères répartis en quatre principales dimensions, identifiées comme les piliers d'une transformation digitale globale des entreprises. Ces quatre dimensions sont la stratégie de transformation, l'expérience client, le développement et la production (produits et services digitaux produits par les entreprises, y compris l'approche adoptée dans leur conception), et enfin la culture et les opérations (ADN des organisations et utilisation du digital pour optimiser les opérations internes).

Un score de 1 à 4 a été attribué à chacun des critères, 4 étant la note donnée aux meilleures pratiques.

L'analyse produite par Accenture (téléchargeable sur le site de l'entreprise), révèle que la plupart des 100 premières entreprises françaises n'ont pas encore saisi tout le potentiel du numérique, ni traduit leurs investissement en nouveaux revenus.

Encore trop souvent cantonnée à certains services en particulier, les entreprises manquent encore d'une vision globale, impliquant l'ensemble de leur structure dans la mutation digitale.

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

Digital - Innovation

Par Mickaël Deneux

Le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO) est une unité mixte de recherche sous tutelle du CNRS, de l'Université de Bordeaux [...]