Mon compte Devenir membre Newsletters

Les 5 conseils des frères Lumière pour innover et saper la concurrence

Publié le par

En anticipant, à la fin du 19e, les besoins d'une société de consommation en pleine émergence, les Frères Lumière ont crée un espace vierge de toute concurrence. Quels enseignements peuvent en tirer les entrepreneurs aujourd'hui ? Extraits de "Entreprendre comme les Frères Lumière" d'Anne Vermès.

Les 5 conseils des frères Lumière pour innover et saper la concurrence

Pour construire, au sein de sa structure, une culture de l'innovation, l'un des axes consiste à repérer et surtout à développer les talents. Voici les 7 conseils tirés de l'expérience des frères Lumière pour y parvenir.

1. Recrutez sur des motifs émotionnels

Recrutez des profils qui conjuguent des compétences techniques et qui parlent avec passion de leur métier, du produit ou de la technique. Au début de la création de leur "école d'opérateurs" et alors que le maniement technique est essentiel au bon déploiement stratégique du cinématographe, les Lumière vont finalement recruter leurs collaborateurs sur des critères "émotionnels" : la passion, l'enthousiasme, le désir profond de participer à leur aventure collective.

2. Fédérez autour du mythe originel de l'entreprise

Validez l'adhésion de vos futurs collaborateurs à ce que nous pourrions appeler "le mythe originel" de l'entreprise, sa finalité. Les Lumière testent l'adhésion des futurs collaborateurs à leur projet : la diffusion d'un procédé innovant -"la machine à reproduire la vie"- en présentant d'abord les inconvénients du poste et ils observent les réactions.

3. Cadrez les périmètres d'action

Face à une mission nécessitant un réel investissement de vos collaborateurs, apportez rigueur, précision et cadrage de leur intervention. Louis Lumière évoque "le métier de forain" pour appuyer sur la dimension "aventureuse" de la mission. Pour autant, il donne un cadre précis à leurs missions, leur mode de travail et l'autorité référente qu'ils auront (le chef opérateur/superviseur).

4. Adaptez le management aux 12 compétences clés

À partir des douze compétences clés (adaptation, anticipation, apprentissage, créativité, interactivité, interdépendance, flexibilité, mobilité, ouverture, polyvalence, remise en cause, travail en équipe), adoptez des attitudes managériales en cohérence avec les compétences recherchées, à savoir :
- laissez à vos collaborateurs de réelles opportunités de faire preuve d'initiative et faites-en un critère d'évaluation précis dans leurs résultats ;
- valorisez les exemples où ils ont manifesté un niveau d'intelligence pratique ayant permis de résoudre de façon créative une difficulté (les différentes situations où Alexandre Promio a su mobiliser son côté pratique) ;
- facilitez la transmission des compétences entre vos collaborateurs et aidez-les à développer les leurs ;
- engagez leur responsabilité dans une situation donnée ;
- donnez-leur l'autonomie nécessaire sans se retirer du jeu collectif.