Mon compte Devenir membre Newsletters

Les entrepreneurs français se sentent peu concernés par le piratage informatique

Publié le par

Le nombre de cyberattaques recensées a progressé en 2015 de 51 % en France. Face à ce constat, PwC a mené une étude sur la perception qu'ont les dirigeants des risques de piratage qu'encourent leurs entreprises. Découvrez-en les principaux enseignements sous la forme d'une infographie exclusive.

Les entrepreneurs français se sentent peu concernés par le piratage informatique

Cette infographie est interactive. Passez votre curseur sur les différents graphiques pour obtenir des informations supplémentaires, et sélectionnez les données que vous souhaitez visualiser en cochant les boutons.

Le risque de cybercriminalité est aujourd'hui encore peu appréhendé par les entreprises françaises toutes tailles confondues: seules 17 % s'y sentent exposées, principalement au sein des entreprises du secteur industriel, ce dernier étant confronté de longue date à l'espionnage.

D'ailleurs, les moyens mis en oeuvre pour se protéger confirment ce sentiment de n'être pas exposé : en effet, si 71% des entreprises disposent d'un logiciel anti-virus standard, elles sont beaucoup plus rares à mettre en place des outils de sécurité renforcée (de 33 à 18% selon le niveau des outils).

Cependant, bien que le sentiment d'exposition de son entreprise au risque de cybercriminalité soit encore minoritaire parmi les dirigeants d'entreprise français, une large majorité d'entre eux (62 %) pense que celui-ci va aller en augmentant au cours des prochaines années, et ceci de manière importante aux yeux 28 % des dirigeants.

L'étude intégrale est téléchargeable sur le site de l'Ifop.