En ce moment En ce moment

Li-fi et VLC, de l'ombre à la lumière

Publié par le - mis à jour à
Li-fi et VLC, de l'ombre à la lumière

Ces technologies de télécommunication par la lumière offrent des alternatives crédibles au wi-fi et au Bluetooth. Avec des effets directs pour les PME.

  • Imprimer

Loin de toute analogie avec la saga Star Wars, il est désormais possible de communiquer à la vitesse de la lumière. Cette nouvelle technologie qui est en train d'éclore risque de révolutionner l'industrie des télécommunications. Une idée lumineuse donnant naissance à deux solutions alternatives au wi-fi et au Bluetooth, à savoir le li-fi (pour Light Fidelity) et le VLC (Visible Light Communication).

Concrètement, il s'agit de deux familles de protocoles de télécommunications par la lumière avec, d'un côté, un process de communication bidirectionnelles haut-débit (li-fi), comme le wi-fi, permettant des applications d'accès à Internet et, de l'autre, une technologie unidirectionnelle bas débit, à l'instar du Bluetooth, permettant de réaliser de la géolocalisation indoor (VLC).

Le li-fi, tout comme le VLC, repose sur le principe du morse optique: suivant sa qualité, une LED clignote des millions de fois par seconde de manière imperceptible à l'oeil humain. La modulation de la diode est alors exploitée de façon à transformer la lumière en réseau de télécommunication par transmission de données binaires.

Sécurisation renforcée

Ce process de communication par la lumière permet de transporter le même type d'information que n'importe quelle autre technologie. L'ensemble du réseau lumineux s'approvisionne en énergie par l'intermédiaire de l'électricité (soit du CPL, du câble ou de la fibre). Ce principe simple a été rendu possible par l'émergence de la diode électroluminescente dans les années 2000, ayant déjà permis de révolutionner le domaine de l'éclairage.

Mais la question consiste à savoir quels avantages ces innovations vont procurer aux PME? Pour Marc Rozenblat, président de la Smart Lighting Alliance (SLA), association cherchant à créer et fédérer un écosystème autour de ces nouvelles technologies en France et dans le monde, la rapidité de transmission des données du li-fi en est le premier atout: "En laboratoire, on peut télécharger l'équivalent de 23 DVD en une seconde", affirme-t-il. L'expert évoque une autre valeur ajoutée de cette technologie, à savoir l'extension exponentielle des volumes de stockage : "La bande passante est 100 000 fois plus large que celle utilisée par le wi-fi. On ne peut pas la saturer, on en ignore même sa limite."

Autre intérêt notable, une sécurisation de connexion accrue. Il faut nécessairement se trouver sous un faisceau lumineux pour capter l'information. La lumière ne traverse pas les murs, contrairement aux ondes radio du wi-fi. Ce qui optimise la sécurité des échanges de données.

Un intérêt d'ordre stratégique pour de nombreuses entreprises souhaitant limiter l'exposition de leurs données vis-à-vis de l'extérieur. "C'est une technologie qui va principalement être utilisé par les professionnels, les banques, les centres de R & D, les sièges sociaux d'entreprises, l'univers de la sécurité privée et de la défense", avance Edouard Lebrun, dg délégué de l'entreprise Lucibel, une des entreprises phare dans le domaine.

Témoignage

"Nous sommes des fabricants d'intelligence li-fi"

Benjamin Azoulay, dg d'OledComm

Benjamin Azoulay est revenu heureux du CES de Las Vegas en janvier 2018. Son entreprise OledComm y a connu un gros succès d'estime en présentant MyLiFi, première lampe grand public au monde permettant d'obtenir une connexion internet par la lumière. OledComm a ainsi remporté deux prix de l'innovation, dans les catégories " Technologie pour un monde meilleur " et " Smart City " . À la fois pour des applications li-fi et VLC: "Nous vendons des modems qui permettent à la LED de devenir communicante. C'est notre business model: nous sommes des fabricants d'intelligence li-fi dans les objets lumineux, et non pas un intégrateur de technologie", affirme le dg de cette entreprise de 25 salariés.

Ce qui va, à long terme, permettre à son entreprise de potentiellement s'adresser à un très large spectre de marchés: "Tous les fabricants d'éclairage dans le monde pourraient travailler avec nous en utilisant notre technologie". Vingt brevets ont été déposés depuis la création de la société en 2012. OledComm travaille également sur des solutions VLC de guidage indoor: "Nous appelons ça GéoLifi. Il s'agit d'une solution destinée à guider des mal voyants ou des touristes étrangers en multilingue. Les tubes LED émettent un signal VLC lu par la caméra d'interphone qui positionne la personne en intérieur, via son smartphone, de manière plus précise qu'avec le Bluetooth." Après avoir expérimenté cette solution de guidage VLC à la station de la Défense, OledComm s'est vu attribuer en février 2018 la totalité du marché pour équiper l'ensemble des stations de métro de Paris.

OledComm

Activité : Solutions de télécommunication par la lumière

Siège social : Vélizy-Villacoublay (Yvelines)

Dirigeants : Suat Topsu, 43 ans, président et Benjamin Azoulay, 51 ans, dg

Année de création : 2012

Effectif : 25 salariés

CA 2017 : 250 k€


La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Digital - Innovation

Par Mickaël Deneux

Le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO) est une unité mixte de recherche sous tutelle du CNRS, de l'Université de Bordeaux [...]