Mon compte Devenir membre Newsletters

L'avis d'expert de Netcom Group sur la suppression des frais d'itinérance en Europe

Publié le par
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?

Dix ans ! C'est le temps qu'il aura fallu à la Commission Européenne épaulée par l'ORECE (Organe des Régulateurs Européens des Communications Electroniques) pour abolir les surcoûts liés au Roaming en téléphonique mobile

L'avis d'expert de Netcom Group sur la suppression des frais d'itinérance en Europe

Depuis 2007, l'Union Européenne a décidé de plafonner, chaque année un peu plus bas, les prix des appels, SMS, MMS et Data dans les états membres de l'UE. Pour y parvenir, cette dernière s'appuie donc sur les différents régulateurs nationaux des pays membres pour s'assurer du bon respect des plafonds définis dans chacun des pays concernés.

En France, c'est donc l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) qui s'y colle ! Dans moins de deux petits mois, les communications en Europe seront donc au même tarif que les communications nationales. Si en interne certains opérateurs ont pu grincer des dents, Netcom Group a décidé de couper l'herbe sous le pied à ses concurrents en proposant des forfaits roaming en-dessous des prix du marché depuis plusieurs mois déjà.

Pour se faire une idée du chemin parcouru pour en arriver, il est intéressant de se rappeler qu'il y a 10 ans, un opérateur pouvait facturer une minute d'appel depuis l'Europe jusqu'à 0,49 € ! Et le prix des SMS n'était même pas réglementé jusqu'en 2008 ! Pour autant, l'Opérateur et Intégrateur Netcom Group a toujours mené une politique de réduction des coûts auprès de ses clients et a très rapidement mis en place des forfaits roaming Europe à des prix défiants toute concurrence ! C'est donc avec la Travel Pro que Netcom a permis à ses clients de travailler en France comme en Europe depuis plusieurs années grâce à ses enveloppes voix, SMS et data à prix records.

Il est de notoriété publique que le Roaming apporte une manne financière non négligeable aux opérateurs surtout en cas de hors-forfait, d'où le grincement des dents de ces derniers qui ont dû accepter, difficilement, la décision prise par Bruxelles. Netcom a également mis en place deux outils permettant le suivi de la consommation afin de permettre à ses clients de minimiser le hors-forfait en roaming. Tout d'abord, il y a le MCD (Maîtrise de la Consommation Data) qui permet au client Netcom de recevoir, gratuitement, des SMS d'alerte par palier pour l'informer de la consommation de son forfait internet et lui proposer soit d'attendre le renouvellement de son forfait, soit de recharger son crédit par simple réponse. Dans une récente interview, Frédéric Deporter, Responsable du Service Client de la société Netcom affirmait que " La mise en place du MCD combiné au Cut-Off Data a réduit de près de 60 % le hors-forfait de nos clients en Europe ". Le Cut-Off Data n'est autre que le second outil mis en place par cet opérateur et qui a pour but de couper la data d'un client si celui-ci dépasse considérablement la consommation internet de son mobile afin de lui éviter les mauvaises surprises au moment de recevoir la facture.

Comme un pied de nez à l'ARCEP, Netcom Group n'a pas attendu l'abolition des surcoûts liés au roaming pour lancer sa toute nouvelle offre intégrant l'Europe sans frais d'itinérance. En effet, l'offre Optim Pro, offre phare de Netcom permettant l'illimité sur l'ensemble des lignes fixes et mobiles du client entreprise, a donné naissance à sa petite soeur : L'Optim Pro Europe R ! Un R qui veut dire Roaming et qui permet aux clients Netcom de bénéficier de l'illimité voix vers et depuis la Zone 1 ainsi que de 4 000 SMS et 13 Go de Data partagée entre France et Europe en Roaming. De quoi voir venir pour les clients Netcom. " La satisfaction de nos clients est au coeur de nos priorités depuis plus de 13 ans et ces différentes mesures prises par l'Union Européenne nous permettent d'aller dans ce sens et ce qui est bénéfique pour nos clients, l'est forcément pour nous aussi " explique Antoine Dutendas, Responsable Marketing & Communication chez Netcom Group.

Pour autant, le téléchargement de données mobiles reste un cas à part. L'ARCEP précise que les clients devront rester " dans la limite d'une utilisation raisonnable " pour la data, ce qui peut paraitre assez vague. " En réalité cela veut dire que votre enveloppe data sera calculée en fonction de votre forfait, le prix du Go de données mobiles étant limité par le prix facturé entre opérateur locaux et étrangers. Aujourd'hui, un Go de data en Europe coûte 7,7 € à l'opérateur pour arriver à 2,5 € en 2022 " détaille-t-il. Puis de poursuivre : " Pour connaitre votre limite d'utilisation raisonnable, il faut diviser le prix de votre forfait par le prix de gros actuel du Gigaoctet (7,7 €) et le multiplier par deux. Au-delà de cette limite, le Go coutera 7,7 € puis 6 € en 2018, 4,5 € en 2019, 3,5 € en 2020, 3 € en 2021 et 2,5 € en 2022. Ainsi, pour un forfait à 20 € vous aurez 5,2 Go de données mobiles incluses ((20/7,7) x 2 = 5,2). Pour le même forfait en 2022, vous disposerez de 16 Go et au-delà vous serez facturé 2,5 € le Go ((20/2,5) x 2 = 16) ".

Ce fut donc une grande bataille livrée par Bruxelles aux opérateurs télécoms qui se solde donc par une victoire pour le client particulier comme professionnel. C'est pourtant avec la plus grande transparence du monde que la société Netcom Group s'apprête à aborder ce nouveau virage qu'est l'abolition des frais d'itinérance en Europe. Il reste une partie du travail à accomplir qui permettra, d'ici 5 ans, de diminuer progressivement les prix de gros entre les opérateurs locaux et étrangers au niveau des données mobiles pour, une nouvelle fois, le plus grand bonheur des clients.