Mon compte Devenir membre Newsletters

Diaporama4 start-up françaises que le monde nous envie

Publié le par

Par leur audace, ils réinventent le business. Par leur esprit d'initiative, ils créent de nouveaux marchés. Par leurs idées, ils séduisent les investisseurs. Ils sont l'avenir de l'entrepreneuriat en France. Ils sont ceux sur lesquels miser.

Dreem connecte sommeil et technologie

C'est en Master de polytechnique que Quentin Soulet de Brugière et Hugo Mercier ont l'idée d'un bandeau connecté qui analyserait la qualité du sommeil. Avec l'appui des médecins de la Pitié Salpêtrière et des chercheurs en neurosciences de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière, les deux étudiants conçoivent un encéphalogramme inédit avant de créer, en juillet 2014, leur société, Dreem.

Aujourd'hui constituée de 35 salariés, l'équipe se partage entre la France et les États-Unis : à Paris, la R & D et la recherche fondamentale ; à San Francisco, le design et le marketing.

Depuis sa création, Dreem a cumulé les distinctions : Concours mondial d'innovation, Grand Prix de l'innovation 2014 de la ville de Paris, Prix Jean-Louis Gérondeau de Polytechnique... Autant de dotations qui s'ajoutent aux deux levées de fonds réalisées en juillet 2014 et début 2015, dont les créateurs taisent le montant. De quoi financer les ambitions de ces derniers : commercialiser le bandeau connecté dès le début de l'année prochaine sur le site internet avant sa distribution, auprès du grand public, fin 2016.

Dirigeants-dreemOK

Dreem

Objets connectés Paris (IXe arr.)
Hugo Mercier (à gauche), 23 ans, Quentin Soulet de Brugière, 25 ans
SAS > Création en 2014 > 35 salariés
CA 2014 NC
@new_sleep

[Tribune] 5 astuces pour réussir sa campagne display de Noël

#Ecommerce- Les TPE-PME se servent de Twitter à Noël : Conseils et exemples