Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaGreen techs : des business qui bourgeonnent dans le monde entier

Publié le par

À l'occasion de la COP21, la rédaction fait le point sur les tendances écolo, formidables mines d'opportunités de business et d'innovations.

Les WikiCells de David Edwards, des aliments à l'emballage comestible.
© Les WikiCells de David Edwards, des aliments à l'emballage comestible. États-Unis : emballé, c'est mangé !

Pointés du doigt comme source de déchets, les emballages alimentaires pourraient bien vivre prochainement une sacrée révolution... en devenant eux-mêmes comestibles. C'est l'idée pas si folle de David Edwards, professeur d'ingénierie biomédicale à l'université d'Harvard. Féru de design culinaire, il compare son invention, baptisée WikiCells, à "un grain de raisin entouré de sa peau". En l'occurrence, une enveloppe tendre constituée de particules de chocolat, fruits, noix ou graines, et d'alginate issu des algues. Ou encore des coques faites de bagasse, résidu fibreux de la canne à sucre, pour des yaourts dont on mangerait le pot, en quelque sorte. Les acheteurs se sont pour l'heure montrés frileux quant à la capacité des consommateurs de changer leurs habitudes, pointant la difficulté de distribuer les WikiCells autrement que... dans un emballage.

Un concept plus facile à avaler au pied d'un food truck, par exemple. à l'image de Coolhaus, concepteur californien de ces "ice-cream sandwiches", qui a généralisé le papier comestible entourant ses glaces. Un emballage fabriqué à base de pommes de terre et élégamment imprimé... à l'encre comestible.

De l'autre côté de la Manche, trois chercheurs basés à Londres ont mis au point Ooho, d'étonnantes bulles comestibles pour remplacer les bouteilles d'eau en plastique. Quand la start-up parisienne Wisepack a, elle, créé des doses hydratantes et énergétiques naturelles et comestibles, une alternative aux bouteilles et gels d'effort qui devrait arriver sur les compétitions sportives en 2017.

Mot clés :

Amélie Riberolle

CES Las Vegas 2016 : l'avènement de l'objet smart

[CES 2016] Les points forts de la French Tech