En ce moment En ce moment

Export : la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) fait sa révolution numérique

Publié par le

En pleine transformation digitale, les pays de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) proposent des écosystèmes favorables à l'investissement et l'éclosion de jeunes pousses.

  • Imprimer
Émirats arabes unis: Dubaï, moteur de la région

Les Émirats arabes unis seront certainement le premier pays du monde à pouvoir bénéficier de la 5G. De plus, Dubaï, poumon économique de la région, constitue un carrefour entre l'Europe, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Asie. Près de 200 nationalités sont mélangées au quotidien dans cette véritable fourmilière qui accueillera l'Exposition universelle en 2020. La plus grande ville des Émirats dispose également d'un terreau favorable à l'éclosion de start-up.

La raison ? Un écosystème très dynamique comportant de nombreux champions locaux tels que Fetchtr ou Careem, des jeunes pousses portées par un cadre législatif et culturel propice à l'entrepreneuriat. Avec une loi novatrice sur la faillite datée de 2016 visant à rééchelonner les dettes des entreprises pour éviter leur liquidation, les pouvoirs publics souhaitent favoriser la prise de risque.

Sans compter le grand plan national Vision 2021 dont le but est de faire émerger des smart cities. L'e-commerce et la fintech sont les deux secteurs moteurs de l'écosystème. La technologie blockchain tire aussi son épingle du jeu grâce au Dubaï Center Financial District.


À noter :

- Dubaï est une ville qui attire 70 % des investissements levés par les start-up de la région MENA.

- La ville de Dubaï est devenue le premier hub de la French Tech dans la région du Moyen-Orient.

- 260 milliards de dollars ont été levés par 200 jeunes pousses de Dubaï en 2017.

La rédaction vous recommande

Par Rue de la formation

Dirigeants de PME franchissez le pas de international Exporter remporter de nouveaux marches est avant tout transmettre votre energie organiser [...]

Sur le même sujet