Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaE-santé : 3 innovations pour changer la donne

Publié le par

Améliorer le quotidien de milliers de personnes avec des alternatives aux problématiques de santé publique, c'est le credo de ces entreprises innovantes des quatre coins de la planète.

Transcender le handicap avec l'impression 3D

Lorsque l'on perd l'usage d'un membre, les solutions technologiques ont beau être révolutionnaires, encore faut-il tenter de les rendre accessibles à tous. C'est le pari relevé par Joel Gibbard, un Anglais de 26 ans à l'origine de la société Open Bionics. " Il s'agit d'apporter du changement et de démocratiser la technologie ", a-t-il précisé en remportant le prix de la Fondation James Dyson au Royaume-Uni, en 2015. Sa société, Open Bionics, parvient à imprimer en 3D des mains bioniques en moins de deux jours pour un coût de commercialisation, confection sur mesure incluse, de moins de 2 500 euros. Habituellement, le coût de ce type de dispositif médical oscille plutôt entre 30 000 à 70 000 euros. Cerise sur le gâteau, la société a noué un partenariat avec Disney qui leur cède gratuitement ses licences.

Les plus jeunes peuvent "craquer " pour des prothèses inspirées des super-héros et super-héroïnes sous étiquette Marvel (Iron Man), La Reine des Neiges ou encore Star Wars. Pendant ce temps, en Corée du Sud, une autre entreprise, la PME Neofect conçoit la prothèse de main Rapael. Ultraportable (132 grammes) et connectée, elle accompagne les exercices de rééducation par des applications de jeux. Les mouvements de main sont traduits par les capteurs en commandes de jeu. La prothèse est distribuée dans le circuit médical avec des partenaires en Europe et en Asie. Ces deux entreprises, grâce à l'impression 3D, révolutionnent l'accès à des soins aux tarifs d'ordinaire élevés et permettent d'envisager de nouveaux biais de guérison. Tandis que les prothèses Open Bionics permettent d'équiper des enfants qui ont besoin d'en changer souvent en grandissant, le gant Rapael accompagne le retour à domicile des patients dont le membre a subi un traumatisme. Il y aurait plus de 11 millions d'amputés de la main dans le monde. De son côté, le gant Rapael a passé les tests cliniques et reçu la norme CE.

En savoir plus :

Productivité : un jeu d'enfant avec les outils numériques ?

Comment créer son chatbot sur Facebook Messenger