Mon compte Devenir membre Newsletters

Compte Nickel : de plus en plus de buralistes vont devenir banquiers

Publié le par

Le compte de paiement Nickel, disponible dans les bureaux de tabacs, séduit les foules. Onze mois après son lancement, plus de 72 000 comptes ont été ouverts. En 2015, 150 000 supplémentaires pourraient être créés. Une aubaine pour les buralistes qui ressentent le besoin de se diversifier.

Compte Nickel : de plus en plus de buralistes vont devenir banquiers

Onze mois après le lancement de son activité en février 2014, plus de 72 000 comptes Nickel ont déjà été ouverts.

Ce compte de paiement, qui se crée en quelques minutes chez les buralistes, sans conditions de dépôts ni de revenus, donne droit à son détenteur à un espace Internet pour suivre ses opérations, une MasterCard internationale, un RIB pour domicilier ses revenus. Les comptes peuvent être renfloués par virement bancaire ou en versant des espères chez les buralistes.

Un besoin de diversification

L'engouement est tel que l'objectif en 2015 est de créer 150 000 comptes supplémentaires, soit un nombre total de clients proche de 220 000 en fin d'année. Le premier mois d'activité (février 2014) a enregistré près de 3 800 ouvertures de comptes. L'année 2015 démarre sur une dynamique plus soutenue, avec 10 000 clients supplémentaires dès le mois de janvier.

Les professionnels qui souhaitent s'équiper (gratuitement) de la borne Nickel doivent être agréés par la Banque de France, et en faire la demande sur le site internet dédié. Ils se rémunèrent en prélevant trois euros sur les frais de comptes annuels des clients (qui s'élèvent à 20 euros), et avec une commission de 2% sur les dépôts en liquide. Une aubaine pour les buralistes qui ressentent le besoin de se diversifier face à la baisse des ventes de tabac. Ils sont aujourd'hui plus de 630 à proposer cette solution à leur clientèle.