Mon compte Devenir membre Newsletters

Plus de 550 000 entreprises créées en France en 2014

Publié le par

L'Insee livre son bilan des créations d'entreprises en 2014. Secteurs d'activité, régions concernées, profil des entrepreneurs... L'étude révèle quelques repères essentiels. Focus.

Plus de 550 000 entreprises créées en France en 2014

550 700. C'est le nombre d'entreprises nées en France en 2014 selon les chiffres publiés par l'Insee en janvier 2015, soit 2 % de plus qu'en 2013. "Cette légère hausse est portée par les créations de sociétés (+ 4 % par rapport à 2013) et les demandes d'immatriculations d'auto-entreprises (+ 3%)", analysent Véronique Batto et Sylvie Rousseau, de la division Infrastructures et répertoire statistiques de l'Insee, dans un compte rendu.

La majorité des secteurs d'activité sont concernés, à commencer par les activités financières et l'assurance (+ 8 %). Viennent ensuite l'enseignement, la santé humaine et l'action sociale (+ 6%) et l'industrie (5 %). En revanche, la construction (- 3%), les services aux ménages, l'information-communication ou encore le commerce (- 2%) perdent, eux, en dynamisme.

Les auto-entreprises restent le mode de création préféré, avec une proportion de 51% l'an dernier des sociétés créées. Un chiffre qui "se stabilise après l'engouement des premières années". Le nombre de création d'entreprises individuelles (EI) fléchit légèrement (-3%). Les sociétés par actions simplifiées (SAS) et les SARL continuent quant à elles à gagner du terrain, puisque respectivement 39% et 57% des entrepreneurs privilégient cette catégorie juridique.

Peu d'emplois créés

Tous types d'entreprises confondus, les créations sont en hausse dans les deux tiers des régions françaises. Parmi elles, les plus dynamiques sont la Haute-Normandie (où le nombre de créations d'entreprises est en hausse de 6,5 %), l'Ile-de-France (6 % environ), et la région Rhône-Alpes (près de 5%). A l'autre bout du spectre se retrouvent l'Alsace, la Franche-Comté et la Champagne-Ardenne. Du côté des DOM-TOM, seule Mayotte a vu le nombre de nouvelles entreprises sur son sol légèrement augmenter.

Globalement, cette étude ne doit pas cacher un fait important. En 2014, seulement 5 % des entreprises possèdent un effectif au moment de leur création, et emploient en moyenne 2,7 salariés.

Qui sont les entrepreneurs individuels?

Les créateurs d'EI sont plutôt des hommes (c'est le cas dans 62 % des lancements) et ont en moyenne 38 ans. Cependant, les femmes s'imposent peu à peu : elles sont à l'origine de 38 % des entreprises individuelles, contre 33 % en 2004. Si elles sont majoritaires dans l'enseignement, la santé humaine, l'action sociale et les services aux ménages, elles s'illustrent aussi ailleurs. En effet, l'industrie continue de se féminiser. Les femmes réalisent aujourd'hui 48 % des créations dans ce secteur, et se distinguent en particulier dans la fabrication de bijoux.